Nous savions déjà que les dettes de sommeil étaient propices au stress et aux maladies chroniques, mais ce que nous ignorions, c'était qu'elles pourraient aussi être un frein aux interactions sociales.

Il se trouve en effet que le manque de sommeil pourrait altérer la façon dont les jeunes adultes perçoivent les autres. C'est le constat d'une nouvelle étude parue au sein de la revue Nature and Science of Sleep. Les chercheurs de l'Université d'Uppsala (Suède) estiment que manquer de sommeil est associé "à des impressions sociales plus négatives des autres".

Lorsqu'on manque de sommeil, on passe moins de temps à s'intéresser aux visages des autres

"Le manque de sommeil augmente la réactivité du cerveau aux stimuli affectifs positifs et négatifs. Ainsi, malgré la réduction bien connue de l'attention due à un temps de sommeil insuffisant, nous avons émis l'hypothèse selon laquelle les êtres humains regardaient plus longtemps les visages heureux, en colère et craintifs que les visages neutres lorsqu'ils sont privés de sommeil", partagent les chercheurs.

Dans le cadre de leurs travaux, ils ont voulu déterminer si les personnes privées de sommeil percevaient les expressions faciales différemment des autres. L'expérience a été menée sur 45 jeunes adultes, hommes et femmes. Les participants ont été amenés à passer une nuit sans dormir du tout et une nuit avec huit heures de sommeil. Leurs mouvements oculaires ont été mesurés le matin suivant les deux nuits.

Les chercheurs ont utilisé l'oculométrie. Il s'agit d'un ensemble de techniques qui permet de détecter ce qu'une personne regarde en temps réel.

Les participants ont été invités à évaluer l'attrait, la fiabilité et la santé des personnes présentes sur les photos à partir de leurs expressions faciales.

Les personnes qui manquent de sommeil ont évalué les visages des autres comme moins attrayants

"Lorsqu'ils étaient privés de sommeil, nos sujets de recherche passaient moins de temps à se fixer sur les visages. Étant donné que les expressions faciales sont essentielles pour comprendre l'état émotionnel des autres, passer moins de temps à se fixer sur les visages après une perte de sommeil aiguë peut augmenter le risque que vous interprétiez l'état émotionnel des autres de manière inexacte ou trop tardive", déclare Lieve van Egmond, premier auteur et doctorant au Département des sciences chirurgicales de l'Université d'Uppsala.

En outre, il se trouve que les personnes qui manquent de sommeil auraient tendance à nourrir des impressions sociales plus négatives envers les autres.

"La découverte selon laquelle les sujets privés de sommeil dans notre expérience ont évalué les visages en colère comme moins dignes de confiance et d'apparence saine et les visages neutres et craintifs comme moins attrayants indique que la perte de sommeil est associée à des impressions sociales plus négatives des autres. Cela pourrait entraîner une moindre motivation à interagir socialement", explique à son tour l'auteur principal Christian Benedict, professeur agrégé de neurosciences.

En clair, si vous n'êtes pas attirés par les autres, votre manque de sommeil peut être une explication.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.dovepress.com/how-sleep-deprived-people-see-and-evaluate-others-faces-an-experimenta-peer-reviewed-fulltext-article-NSS

https://www.uu.se/en/press/press-release/?id=5866&typ=pm&lang=en

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.