Cancer : certains dentifrices sont toujours nocifs selon 60 Millions de consommateurs

Dans le cadre d'une récente enquête, disponible en kiosque depuis le 8 septembre 2022, 60 Millions de consommateurs a analysé la composition de 12 dentifrices parmi les plus utilisés par les Français. Les résultats sont effarants puisque selon l'association, trois produits sur quatre contiennent une substance problématique pour la santé : le dioxyde de titane.

La moitié des dentifrices de notre sélection contient du dioxyde de titane (tita- nium dioxyde ou TiO2), qui se cache parfois sous les codes CI 77891 ou E171, indiquent leurs experts. Si cet ingrédient est controversé, c'est parce qu'un niveau de preuve suffisant permet de le considérer comme cancérogène avéré chez l’animal au vu des données expérimentales. Il est notamment soupçonné
de favoriser le cancer colorectal. Chez l’Homme, le caractère cancérogène reste débattu du fait de limites méthodologiques des études épidémiologiques disponibles. Il est actuellement interdit dans les produits alimentaires.

Ce n'est pas la première enquête à épingler le dioxyde de titane. En 2019, l'association Agir pour l'environnement avait révélé que les deux-tiers des dentifrices testés en contenaient. Il était également rappelé que "le dioxyde de titane sert à colorer en blanc et à opacifier les pâtes de dentifrices, pour lui donner un aspect plus 'hygiénique' que les fabricants jugent plus vendeur."

Méfiez-vous du triclosan, un antimicrobien suspecté d’être perturbateur endocrinien

Le dioxyde de titane n'est pas le seul ingrédient susceptible d'être lié à des risques de cancer qu'on trouve dans les dentifrices. L'association 60 Millions de consommateurs cite également le triclosan, un antimicrobien fortement suspecté d’être perturbateur endocrinien. Il a été prouvé qu’il pouvait être absorbé et rejoindre la circulation sanguine via les muqueuses.

Outre le caractère cancérigène de certains dentifrices, l'enquête met aussi en cause les produits jugés comme irritants. Les dentifrices faits maison présentent un taux d’abrasivité trop élevé, estiment les experts.

En outre, il est recommandé d'éviter le lauryl sulfate de sodium ou sodium lauryl sulfate (SLS). Ce tensioactif utilisé pour faire mousser le dentifrice peut se révéler irritant pour les gencives et les muqueuses.

Découvrez désormais en images les références de dentifrices épinglés pour leurs composants cancérigènes parmi la sélection de 60 Millions de consommateurs.

ELMEX Anti-caries

1/5
Cancer : certains dentifrices sont toujours nocifs selon 60 Millions de consommateurs

"Le dioxyde de titane, interdit dans l’alimentaire pour ses effets cancérogènes et la silice hydratée, utilisée comme abrasif, sont susceptibles de contenir des nanoparticules, même si la mention «nano» n’apparaît pas", rapporte 60 Millions de consommateurs. 

PARODONTAX Soin quotidien

2/5
Cancer : certains dentifrices sont toujours nocifs selon 60 Millions de consommateurs

"Dommage de trouver dans la composition du dioxyde de titane, encore autorisé dans les produits cosmétiques et pharmaceutiques. Bon point : le lauryl sulfate de sodium est remplacé par un agent détergent moins irritant, la cocamidopropyl bétaïne", partage l'association.

SANOGYL • Soin gencives au complexe vitaminé

3/5
Cancer : certains dentifrices sont toujours nocifs selon 60 Millions de consommateurs

"Une formulation qui réunit plusieurs ingrédients à éviter. Le très controversé dioxyde de titane, interdit dans l’alimentaire et le lauryl sulfate de sodium, au potentiel irritant, sont de la partie. La présence de polyéthylène glycol (PEG-32), humectant obtenu via un procédé polluant, qui utilise de l’oxyde d’éthylène cancérogène, n’arrange pas le cas de ce dentifrice...Seule bonne nouvelle : le triclosan, un antimicrobien, qui a été rapporté comme perturbateur endocrinien potentiel dans de nombreuses études, a été retiré de la liste des ingrédients", note 60 Millions de consommateurs.

SENSODYNE Action Sensibilité (rouge)

4/5
Cancer : certains dentifrices sont toujours nocifs selon 60 Millions de consommateurs

"Ce dentifrice n’échappe pas aux travers de certains de ses concurrents avec, dans sa composition, du dioxyde de titane et de la silice hydratée, qui sont susceptibles de contenir des nanoparticules même si cela n’est pas précisé", détaille 60 Millions de consommateurs.

On note toutefois que la pâte contient du nitrate de potassium, connu pour soulager l’hypersensibilité dentaire. 

SIGNAL Haleine pure

5/5
Cancer : certains dentifrices sont toujours nocifs selon 60 Millions de consommateurs

"Notons la présence de potassium sorbate, un conservateur potentiellement allergisant, de polyéthylène glycol (voir plus haut), de lauryl sulfate de sodium et de dioxyde de titane".

Sources

À lire pour aller plus loin : Hors-Série 60 Millions de consommateurs, Spécial dents : prévenir et soigner - Risques, escroqueries et bons choix, En kiosques le 8 septembre 2022 --> https://www.60millions-mag.com/ 

https://www.anses.fr/fr/content/dioxyde-de-titane

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer