Sommaire

SEP : une maladie incurable

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central. La pathologie évolue par “poussées” et entraîne de nombreux troubles moteurs, sensitifs et cognitifs, pouvant mener à un handicap irréversible sur le long terme.

Quels sont les traitements de la sclérose en plaques ?

Cette pathologie n’est pas mortelle et les personnes malades ont une espérance de vie proche de celle de la population générale avec en moyenne six à sept années de moins. Il existe néanmoins de rares cas de formes sévères de la maladie qui provoque une baisse plus conséquente de la longévité du patient avec des troubles plus conséquents (démence, alitement, etc).

Il n’est pas encore possible de guérir la sclérose en plaques mais des traitements de fond visant à prévenir l’évolution de la maladie existent. “Ils comprennent les traitements dits immunomodulateurs et les traitements dits immunosuppresseurs”, précise le dictionnaire médical Vidal. Cela permet de diminuer la fréquence des poussées et cela freine la progression du handicap.

Pendant les poussées, et en l’absence de contre-indication, des corticoïdes sont prescrits au patient par intraveineuse ou par voie orale. Le but est de réduire l’intensité et la durée des crises.

D’autres traitements, non spécifiques, soulagent la douleur, les tremblements et mouvements anormaux, la raideur musculaire ou encore l’incontinence. Un soutien psychologique et la rééducation fonctionnelle sont également prescrits.”

Pour compléter les traitements, la rééducation est essentielle pour une prise en charge complète du malade. En ce sens, l’hippothérapie (ou équithérapie) montre de réels bénéfices.

Les atouts de l’hippothérapie

La thérapie par l’exercice est une partie importante du traitement symptomatique et du soutien des patients atteints de sclérose en plaques. Elle sert notamment à maintenir une activité musculaire et à limiter les effets de l’immobilité. L’objectif est d’aider le patient à continuer à accomplir les gestes de la vie quotidienne.

L’hippothérapie ne consiste pas uniquement à monter à cheval. Selon les besoins, plusieurs approches sont possibles avec l’animal.

L’équithérapie améliore l’équilibre et diminue la fatigue

Dans une étude publiée en 2011, des chercheurs italiens ont montré que l’hippothérapie pouvait améliorer l’équilibre et la marche des personnes souffrant de sclérose en plaques. Ces résultats sont corroborés par une autre étude menée en 2018. Les scientifiques y révèlent également que l’hippothérapie réduit la fatigue des malades et améliore la qualité de vie, notamment le bien-être psychologique.

Les bienfaits de l’animal de compagnie

Sécrétion d’ocytocine (l'hormone de l'amour), meilleure santé cardiovasculaire, renforcement du système immunitaire et du microbiote intestinal… De nombreuses études montrent déjà les bénéfices santé de l’animal de compagnie pour la population générale. On vous parlait dans ce précédent article.

Des bienfaits forcément profitables pour les personnes atteintes de sclérose en plaques. En l’occurrence, un chien peut motiver le patient à bouger tous les jours afin d’éviter l’immobilisme. Certains sont spécialement éduqués pour assister le malade lorsque son état s’est détérioré.
Le chat peut quant à lui apaiser le malade grâce à ses ronronnements, notamment lorsqu’il est trop fatigué pour sortir de la maison. En 2009, une étude a montré que caresser un chat faisait baisser la pression artérielle et le niveau de stress.

Sources

Le traitement de la sclérose en plaques, Vidal

Effect of therapeutic horseback riding on balance and gait of people with multiple sclerosis, 2011

Hippotherapy for patients with multiple sclerosis: A multicenter

randomized controlled trial, 2018

Cat ownership and the Risk of Fatal Cardiovascular Diseases. Results from the Second National Health and Nutrition Examination Study Mortality Follow-up Study, 2009

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.