Sommaire

Soyez un peu égoïste sur les préliminaires

Soyez un peu égoïste sur les préliminaires"La lubrification vaginale est l'équivalent de l'érection chez les hommes, c'est-à-dire la manifestation de l'excitation, qui permet le bon déroulement du rapport et s'auto-entretient naturellement", explique le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue et sexologue. Mais attention, si l'on manque de lubrification, il ne faut pas penser automatiquement que c’est parce qu'il n'y a plus de désir. Ni avoir peur de ne pas avoir assez de lubrification, au risque d'entraîner un cercle vicieux, avec des blocages. En revanche, il est important de se concentrer sur ses désirs. "Mieux vaut être un peu égoïste et se focaliser sur soi, notamment au moment des préliminaires. Il faut identifier les caresses qui font le plus monter son excitation et en parler à son partenaire", conseille le sexologue. "Pour obtenir une bonne lubrification, ce n'est pas seulement une question de durée des préliminaires mais aussi de caresser les zones vraiment excitantes (clitoris ou autres zones érogènes, à découvrir selon chaque femme)", ajoute-t-il.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.