Sommaire

La surélévation du point G

Cette surélévation vise à rendre la zone du point G plus saillante grâce à des injections récurrentes (le produit est résorbable). Intérêt : la proéminence de cette zone la rend plus accessible au pénis, ce qui accroît le plaisir.

- En pratique : On injecte dans la zone G de la graisse prélevée chez la patiente ou des produits résorbables comme l’acide hyaluronique.

- Risques : "C’est un procédé dangereux", explique le Dr Latouche, chirurgien esthétique plasticien spécialisé dans la chirurgie sexuelle feminine. Les injections peuvent endommager la zone, d’où une perte de sensibilité et une moindre lubrification. - Coût : De 600 à 1 000 € l’injection.

Les élargissements et allongements du pénis

Les pénoplasties permettent d’augmenter la longueur ou le diamètre du pénis, donc de décomplexer l’homme par rapport à la taille de son sexe. L’élargissement permet aussi d’augmenter le plaisir de sa partenaire...

En pratique : Pour l’élargissement, le chirurgien prélève la graisse du patient (60 à 100 centimètre cube), la filtre, puis la réinjecte, le long du corps caverneux. Côté allongement, il sectionne partiellement le ligament suspenseur du pénis, ce qui l’allonge de 2 à 4 cm. -

Coût : De 2 800 à 3 500 € pour un élargissement ; de 4 000 à 5000 € pour un allongement.

Risques : Des érections moins stables, des infections, voire une nécrose, c’est-à-dire la mort de certains tissus.

Le rétrécissement du vagin (vaginoplastie)

Le rétrécissement du vagin (vaginoplastie)La vaginoplastie est une chirurgie du vagin. Elle permet de le rétrécir sur toute sa longueur, donc d’avoir plus de plaisir. Le pénis est alors plus en contact avec les zones sensibles du sexe féminin, notamment avec le point G.

En pratique : Le chirurgien prélève la graisse au niveau du ventre, des cuisses ou des fesses pour la réinjecter, une fois traitée, à cinq ou six endroits dans les parois vaginales.

Coût : De 3 500 à 5 000 €. -

Risques : La répartition graisseuse peut-être irrégulière. L’intervention peut entraîner des infections et malmener les canaux urinaires. Il faut choisir un chirurgien maîtrisant parfaitement cette technique.

La lipostructure ou repulpage des grandes lèvres

La lipostructure ou repulpage des grandes lèvresLa lipostructure des lèvres est une opération esthétique. Elle permet de rajeunir l’aspect extérieur du sexe féminin en repulpant ses grandes lèvres, suite au relâchement post-ménopause des tissus ou après des grossesses.

En pratique : Le chirurgien prélève de la graisse de la patiente et la réinjecte, après traitement et filtration, dans les grandes lèvres. - Coût : Entre 2 200 et 4 000 € (les tarifs varient selon qu’il s’agit d’une lipostructure partielle ou totale).

Risques : Il peut arriver qu’il y ait des défauts de répartition. L’intervention peut entraîner des infections, assez rares. "La peau à cet endroit est naturellement très immune" précise le Dr Latouche, chirurgien esthétique plasticien.

La réduction des petites lèvres (nymphoplastie)

La réduction des petites lèvres (nymphoplastie)La nymphoplastie permet de réduire la longueur des petites lèvres et de rendre au sexe un aspect normal et esthétique.

En pratique : Le chirurgien retire les tissus en excès. - Coût : Entre 2 000 et 3 000 €. -

Risques : L’intervention peut, comme tout acte chirurgical, entraîner des infections. Mais elles sont assez rares puisque la peau est naturellement immune à cet endroit. Les points de suture peuvent lâcher (c’est une zone souvent sollicitée).

Le désenfouissement de la verge

Le désenfouissement de la vergeC’est une aspiration de l’excès de gras localisé au niveau du pubis et cumulé avec les années. Elle permet de dégager la verge enfouie sous un amas graisseux pour la faire ressortir (le gain peut atteindre jusqu’à 3 cm). -

En pratique : Le chirurgien aspire l’excès de gras par une petite incision au niveau du ventre. Si l’excès de peau est important, on peut envisager un "lifting" en fixant la peau au muscle et à l’os pubien.

Risques : Il existe des risques infectieux comme pour toute opération. Là encore, les points de suture peuvent lâcher...

Coût : Entre 2 000 et 3 000 €.

Les "lifting" du pubis (puboplasties)

Les "lifting" du pubis (puboplasties)Les puboplasties permettent de rendre au sexe un aspect plus gracieux et plus accessible. Ce sont des aspirations permettant d’éliminer l’excès de gras localisé sur le pubis. La pubopexie s’accompagne en plus d’un "lifting" du pubis.

En pratique : Le chirurgien aspire les tissus adipeux par le biais d’une petite incision au niveau du ventre.

Risques : Il existe des risques infectieux, comme pour toute opération. Les points de suture peuvent lâcher.

Coût : Entre 2 500 et 3 000 €.

Les chirurgies de l’impuissance

Les chirurgies de l’impuissanceIl existe deux types d’implants péniens : le tube en silicone, qui agit comme un tuteur assurant une érection permanente ; et l’implant gonflable, qui agit sur commande. Ils permettent d’assurer une érection en dernier recours. -

En pratique : Soit on place le tube en silicone dans le corps caverneux, soit on fixe un réservoir d’eau placé dans le ventre qui se déclenche lorsque le patient actionne une pompe entre les testicules.

Risques : Il y a d’importants risques infectieux et de rejet. En cas de pompe, il faut réopérer dans 10 % des cas (pour révision des mécanismes de la pompe).

Coût : De 1 000 à 5 000 €.

La chirurgie du clitoris

La chirurgie du clitorisLes plasties du clitoris permettent de le remodeler, de le réduire en cas d’hypertrophie (jusqu’à 5 cm) ou de le reconstruire après excision... pour retrouver une sexualité épanouie.

En pratique : En cas d’hypertrophie, le chirurgien intervient sur la partie érectile. En cas de reconstruction (clitodoplastie), il fait émerger les racines de l’organe. La sensibilité n’est pas altérée.

Coût : Clitodoplastie, de 2 500 à 3 200 € ; hypertrophie du clitoris, de 1 500 à 2 000 €.

Risques : Thrombose (formation d’un caillot de sang), nécrose des tissus, et, comme toujours, infections.

Les opérations du prépuce

Les opérations du prépuce

Les plasties du prépuce permettent de réparer certaines anomalies comme un frein trop court ou des difficultés à décalotter, donc de retrouver une vie sexuelle agréable et indolore.

En pratique : Tous ces troubles peuvent être corrigés par des interventions rapides. Il suffit par exemple de couper le frein du prépuce, s’il est trop court...

Coûts : De 1 500 à 1 800 €.

Risques : Les plus fréquents sont un saignement local ou un point qui lâche à cause d’une érection. "Le risque infectieux reste minime, voire inexistant" ajoute le Dr. Schouman, chirurgien urologue, andrologue et sexologue.

La chirurgie de l’hymen

La chirurgie de l’hymenLa chirurgie de l’hymen permet de le reconstruire et d’effacer les traces d’un acte sexuel. L’hymen, cette membrane située à l’intérieur du vagin, se déchire en effet lors du coït. L’opération est souvent souhaitée pour des raisons religieuses.

En pratique : Le chirurgien reconstitue la membrane grâce aux résidus cicatriciels, s’ils existent. En leur absence, l’intervention ne peut alors avoir lieu. -

Coût : 1 200 à 2 000 €.

Risques : L’intervention comporte des risques d’infections, comme toute opération chirurgicale. Les points de suture peuvent lâcher. Les douleurs cicatricielles peuvent être importantes.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

 Dr Xavier Latouche, chirurgien esthétique plasticien spécialiste de la chirurgie sexuelle feminine.

Chirurgie esthétique intime - Dr Michel Schouman, chirurgien urologue, andrologue et sexologue.

Vidéo : Ce que vous ne savez pas sur le sexe après 50 ans

mots-clés : Point g
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.