8 dangers de l'été qui peuvent vous tuer

Coup de chaud, déshydratation, intoxications alimentaires, alcool, moustiques… Décidément l’été n’est une saison de tout repos pour notre santé. Si ces dangers ne doivent pas vous empêcher de passer de bonnes vacances, il faut tout de même se montrer vigilent. L’Anses nous livre ses conseils pour un été "sans soucis" !
8 dangers de l'été qui peuvent vous tuerAdobe Stock
Sommaire

Alors que les vacances ont commencé pour bon nombre d’entre vous, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a décidé de nous mettre en garde contre certains désagréments de l’été. "Pour protéger la santé de tous durant la période estivale, retrouvez l'ensemble de nos conseils", partage l’Agence dans un communiqué.

Certes, nous avons tendance à les oublier, mais les dangers auxquels nous sommes confrontés en été sont nombreux. On les énumère à commencer par les risques liés à la chaleur !

Pic de chaleur : il peut vous mettre en danger de mort

Les températures qui atteignent leurs apogées font des heureux. Les vacanciers de toute la France profitent alors de leur pause estivale pour lézarder au soleil, se baigner et enchaîner les barbecues en famille. Néanmoins, il ne faut pas pour autant oublier les risques que vous encourrez lorsqu’il fait chaud.

En effet, certaines personnes demeurent particulièrement fragiles lorsque les températures augmentent en été. On mentionne notamment les personnes de plus de 65 ans, les nourrissons, les femmes enceintes ainsi que les personnes victimes de maladies chroniques, comme l'hypertension ou l'insuffisance cardiaque.

Or, personnes n’est à l’abri du coup de chaud ! Durant les chaleurs estivales, votre cœur souffre. "Sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux cutanés se dilatent et le sang se réparti vers les extrémités, alertait la Fédération Française de Cardiologie lors de la canicule survenue l'été 2019. Le cœur est alors obligé de pomper davantage, augmentant ainsi le rythme cardiaque de 10 à 15 pulsations par minute de plus, même au repos".

Coup de chaud : quels sont les signes qui doivent vous alerter ?

Une crampe musculaire au niveau des bras, des jambes et du ventre doit vous alerter. Ce symptôme survient en général lorsque l'on sue abondamment. En outre, en cas de coup de chaleur, certaines personnes peuvent se montrer agressives, voire confuses. Cela ne présage rien de bon. Des convulsions, une perte de connaissance ainsi qu’une somnolence anormale peuvent aussi être provoquées par la chaleur.

Soyez également prudent si vous observez une sécheresse ainsi que des rougeurs sur votre peau. Si ce phénomène arrive soudainement, il peut être due à une dilatation des vaisseaux sanguins de la peau, au niveau du derme, situé sous l'épiderme.

Comment vous prémunir contre les dangers liés à la chaleur ?

"Équipez autant que possible les pièces de climatisations et munissez-vous toujours de bouteilles d’eau en quantité suffisante lors de vos déplacements. Buvez abondamment, même si vous n’avez pas soif", recommandait la Fédération Française de Cardiologie. En outre, il vaut mieux éviter de sortir entre 12 h et 16 h : ce sont les heures où l’indice UV est le plus fort.

Il vaut également mieux réduire votre consommation d’alcool, de cigarettes et de boissons sucrées au maximum. Portez des tenues légères, amples, de préférence en lin ou en coton. Protégez votre tête avec un chapeau et vos yeux avec des lunettes de soleil. Enfin, n’hésitez pas à vous passer du linge humide sur le corps afin de vous rafraîchir.

Source(s):

#ÉtéSansSouci : Recommandations sanitaires de l’Anses pour un "été sans souci", 29 juillet 2020, Anses