Pieds : 5 maladies aggravees par la pandemie

La pandémie de Covid-19 a provoqué des changements de grande envergure dans nos modes de vie. Parmi eux, la généralisation du télétravail et la fermeture des salles de sport ont un impact retentissant… sur nos pieds ! Moins sollicités et moins souvent enfermés dans des chaussures, ils ne s’en portent pas forcément mieux.

Au contraire, ne pas marcher suffisamment et rester constamment pieds nus peut augmenter le risque de pathologies plantaires. Nous vous en listons cinq dans ce diaporama.

Comment prendre soin de ses pieds ?

Si ne pas mettre de chaussures peut vous sembler plus confortable à court terme, un manque de soutien de la voûte plantaire et du pied n’est pas recommandé sur une trop longue durée. Lorsque vous restez à la maison, portez une paire de chaussons fermés, ou des baskets que vous consacrerez à un usage exclusivement intérieur (question d’hygiène).

Outre le soutien qu’elles apportent à la plante des pieds, les chaussures les protègent également contre les blessures - notamment le risque de marcher sur un objet pointu, ou de se faire écraser les orteils.

Marchez tous les jours

Par ailleurs, il est recommandé de marcher au moins 30 minutes par jour pour rester en bonne santé. Et si l’on pense souvent aux bienfaits de l’activité physique sur notre souffle et notre cœur, ou encore pour limiter la prise de poids, on oublie souvent qu’elle favorise aussi la bonne santé de nos pieds.

“Durant la période de confinement la moitié de la population n'a pas atteint les recommandations d'au moins 30 minutes d'activité physique par jour et un tiers a déclaré un niveau de sédentarité élevée, passant plus de 7 heures par jour en position assise”, révèle une étude de Santé Publique France, publiée le 4 février 2021. Un constat alarmant.

Pourtant, nul besoin d’enchaîner les jumpings jacks ou de courir un marathon pour améliorer sa santé. Vous promener chaque jour à un rythme soutenu, autour de votre pâte de maison, est déjà bénéfique. Vous pouvez ajouter à cela quelques exercices de mobilité à faire chez vous.

Ongles incarnés : comment les éviter ?

Pour ce qui est de la problématique des ongles incarnés - que nous vous citons dans ce diaporama - il existe quelques astuces pour les éviter. Coupez vos ongles de préférence après la douche ou le bain, lorsqu’ils sont un peu ramollis, en utilisant des ciseaux plutôt qu’un coupe-ongle. Ne les raccourcissez pas trop, et coupez-les droit plutôt qu’en arrondi. Enfin, portez des chaussures confortables et à votre taille, qui n’exercent pas de pression sur vos orteils.

S’il est trop tard et que l’ongle incarné est déjà là, trempez les pieds dans une bassine d’eau tiède pendant une quinzaine de minutes, deux à trois fois par jour, puis séchez-les soigneusement. Appliquez un antiseptique local, en demandant conseil à votre pharmacien pour le choix du produit, et insérez un petit morceau de coton entre le coin de l'ongle incarné et la peau, pour l’empêcher l'ongle de pénétrer dans la chair.

Portez des chaussures ouvertes pour laisser respirer vos pieds. Au fur et à mesure que l’ongle repousse, coupez-le bien droit, en le laissant dépasser d’au moins deux millimètres du bord de votre orteil.

Si vous êtes diabétique, que vous souffrez d’artérite des membres inférieurs, ou que votre ongle a entraîné la formation d’un gros bourgeon rouge, consultez votre médecin sans tarder.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Tendinite