Scarlatine : les risques pour l'enfant

La scarlatine est une maladie infantile responsable d’une fièvre élevée chez l’enfant. Très contagieuse, elle nécessite une prise en charge médicale car elle peut entraîner des complications.

Publicité

© Istock

Scarlatine : définition et symptômes

La scarlatine est une maladie infantile due à la présence dans l’organisme d’une bactérie appelée streptocoque bêta-hémolytique. Relativement rare chez l’adulte, elle touche majoritairement les enfants de 2 à 10ans. Elle est dite éruptive car elle s’accompagne d’une éruption de plaques rouges, tout d’abord dans les plis de flexion des coudes, de l'aine et des aisselles, puis sur le visage, le bas de l’abdomen, le haut du thorax, le dessus des pieds et des mains. Les symptômes de la scarlatine sont:
- une fièvre subite et supérieure à 38,5 °C ;
-
des frissons ;
- une angine ;
- une tuméfaction des amygdales ;
- un gonflement des ganglions lymphatiques cervicaux ;
- une langue blanche puis rose foncé ;
- des céphalées.

Publicité
Publicité

Les patients atteints de scarlatine se plaignent parfois de maux de ventre, nausées et vomissements.

Scarlatine : transmission, durée, complications

La scarlatine est contagieuse dès l’installation dans l’organisme de la bactérie responsable. Elle se transmet par les baisers, par les sécrétions dues aux postillons, aux éternuements, à la toux, mais aussi par les mains et les objets souillés.

La scarlatine dure jusqu’à 21jours en l’absence de traitement, et ne dépasse pas 48heures lorsqu’elle est soignée. Il est important de consulter un médecin sans attendre car les risques de complications, aujourd’hui assez rares, sont les rhumatismes articulaires aigus, l’inflammation des reins ou glomérulonéphrite, la méningite.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X