Toilettes : pourquoi il est dangereux de se retenir !

Faute de temps ou de toilettes à proximité, tout le monde a déjà retenu une envie pressante au moins une fois dans sa vie... Mais ce geste a priori anodin n'est pas sans risques. Les reins, la vessie et le système digestif n’aiment pas attendre ! Explications.

Pourquoi ne faut-il pas se retenir d’aller aux toilettes ?

Bouder la "pause pipi" n'est pas une bonne idée. En effet, la vessie a une contenance maximale comprise entre 300 et 500 millilitres.

Lorsque l'on dépasse cette capacité de stockage, la pression qui s’exerce dans la vessie n’est plus tolérable pour les reins, qui peuvent finir par s’abîmer. Cela peut ensuite provoquer une insuffisance rénale qui entraîne une détérioration irréversible de la capacité des reins à filtrer le sang et à excréter certaines hormones. 

Être à l'écoute de son corps est donc primordial. Lorsque la vessie est pleine, l’heure de la vidange est venue. Vous êtes d'ailleurs prévenu(e) par votre cerveau qui reçoit un message lui indiquant cette envie pressante.

Question rythme, veillez à vous soulager aux toilettes au moins cinq fois par jour (pour l'urine). Vous pouvez aussi ressentir le besoin d'y aller la nuit. À partir de 50 ans, cette envie nocturne est très courante.

Et du côté des selles ?

Un transit est considéré comme "normal" lorsque la fréquence d'évacuation est comprise entre deux fois par jour et tous les trois jours.

Au-delà ou en deçà, on parle de diarrhée ou de constipation.

C'est la raison pour laquelle il est important d'aller à la selle quand vous en ressentez le besoin et de ne pas vous retenir. En effet, s'y rendre assure le bon fonctionnement de votre transit intestinal et garantit à votre corps les apports en matière de nutriments, d'eau et de sels minéraux.

Découvrez maintenant ce que vous risquez en vous retenant.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.