Le 6 avril dernier, le journal Le Parisien relate l’histoire rarissime de Mohamed, un éboueur de 66 ans qui a été déclaré mort par le SAMU, puis est revenu à la vie. Ce “phénomène de Lazare”, étrange et singulier, suscite de nombreuses questions.

Malaise cardiaque : un mort déclaré mort revient à la vie

Un homme de 66 ans, Mohamed a été victime d’un malaise cardiaque le 29 mars dernier avant de prendre son service en tant qu’employé de la Sepur. Ses collègues ont alors commencé un massage cardiaque en attendant les secours. Une fois les médecins du SAMU arrivés, ces derniers ont continué "une réanimation cardio-pulmonaire prolongée de plus de 50 minutes, compte tenu de l'âge et de la présence de facteurs de bon pronostic", a déclaré à l'AFP le professeur Frédéric Adnet, chef des urgences de l'hôpital Avicenne de Bobigny.

Malheureusement, l’homme de 66 ans a été déclaré mort sur place. C’est quand les policiers ont voulu mettre le corps dans un sac mortuaire que le patient a commencé à bouger légèrement et que l’activité cardiaque est revenue. Un phénomène très rare que la médecine n’explique pas vraiment…

Pour information, la déclaration du décès d’un patient sur le plan médico-légal est régi par l’article R1232-1. “Si la personne présente un arrêt cardiaque et respiratoire persistant, le constat de la mort ne peut être établi que si les trois critères cliniques suivants sont simultanément présents :

  1. Absence totale de conscience et d'activité motrice spontanée ;
  2. Abolition de tous les réflexes du tronc cérébral ;
  3. Absence totale de ventilation spontanée.”

Qu’est-ce que le phénomène de Lazare ?

Ce phénomène de "résurrection spontanée” est appelé “phénomène de Lazare" en référence à Lazare de Béthanie, ressuscité par le Christ selon la Bible. En effet, dans le texte sacré Jésus ressuscite un homme nommé Lazare décrit comme étant endormi. C’est ainsi que ce phénomène rarissime a été appelé quand un patient après été constaté mort retrouve une activité cardiaque.

En revanche, le pronostic vital du patient est souvent défavorable. D’ailleurs l’homme de 66 ans est depuis plongé dans un coma profond.

Phénomène de Lazare : un pronostic défavorable à court terme

Si l’homme de 66 ans est pour l’instant dans un coma profond, les autres phénomènes de Lazare observés et décrits dans la littérature médicale font état d’un pronostic sombre à court terme. En effet, environ 60% des patients décèdent au cours de leur hospitalisation après ce phénomène rarissime.

Des atteintes neurologiques sont souvent observées si le patient reste en vie plus longtemps. D’ailleurs, seuls 45% des patients "ressuscités" récupèrent une partie ou entièrement leur capacité neurologique.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/neuilly-sur-marne-93330/seine-saint-denis-le-coeur-de-leboueur-declare-mort-redemarre-dans-le-sac-mortuaire-06-04-2022-NXMPMYYVLNGIRA64FQYCXWJJEY.php

https://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/phenomene-de-lazare-des-distinctions-demandees-pour-les-policiers-qui-ont-ressuscite-un-eboueur-a-neuilly-sur-marne-08-04-2022-TP3I23AJOJGZRA7THU7QW4VINI.php

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006072665/LEGISCTA000006190246/

mots-clés : malaise cardiaque, mort
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.