Obesite : quelles sont les regions les plus touchees ?

Pour lutter plus efficacement contre l'obésité et ses problématiques, la Ligue nationale contre l’obésité a relancé son enquête épidémiologique annuelle ObÉpi-Roche, suspendue depuis 2012.

Premier constat de cette nouvelle étude : si la prévalence des Français en surpoids a reculé de 2 points pour atteindre 30,3%, celle des personnes souffrant d’obésité a augmenté. Elle a grimpé de 2 points en 8 ans (soit 13% de hausse) et doublé depuis 1997. Ainsi, 17% de la population a un Indice de Masse Corporelle (IMC) égal ou supérieur à 30 en 2020. Par ailleurs, il y a une disparité importante entre les régions comme le montre notre diaporama.

Quel est le profil des Français ayant un IMC supérieur à 30 ?

L’indice de masse corporelle (IMC) est l’indice le plus utilisé pour évaluer la corpulence d'un individu. Validé par l'Organisation mondiale de la Santé, il s’obtient en divisant le poids en kilogrammes par le carré de la taille en mètres (kg/m2). On parle de surpoids quand le chiffre obtenu est au-dessus de 25 et d’obésité lorsqu’il est supérieur à 30. 

La nouvelle enquête permet également d'avoir le profil des personnes cumulant les kilos supplémentaires en grand nombre. “Si les femmes sont toujours plus touchées que les hommes c’est auprès de ces derniers que les progressions sont les plus fortes notamment sur l’obésité massive : elle a été multipliée par 3 en 8 ans (passant de 0,6% à 1,8%)”, précise le rapport.

Par ailleurs, cette maladie qui provient d’un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques, est de plus en plus fréquente chez les jeunes. En effet, la part de personnes ayant un IMC supérieur à 30 a augmenté de 3,6 points chez les 18-24 ans en 8 ans (pour atteindre 9,2%). Toutefois, elle reste deux fois moins élevée que chez les plus de 55 ans (19,5%), groupe le plus touché par l’accumulation excessive des réserves stockées dans le tissu graisseux.

Obésité : une maladie aux complications graves

L’obésité augmente les risques de développer plusieurs autres troubles de santé : 

  • le diabète de type 2 : 44% des cas imputables au surpoids/obésité ;
  • les maladies cardiaques (hypertension artérielle, athérosclérose) : 23% des cas imputables ;
  • les cancers : entre 7% et 41% des cas imputables au surpoids/obésité selon les localisations selon l'INSERM ;
  • le syndrome d’apnée du sommeil : la prévalence de l’apnée du sommeil atteint 18% chez les personnes en situation d’obésité et 31% chez celles en situation d’obésité massive, selon l'enquête ObÉpi-Roche ;
  • les troubles hormonaux : perturbation des cycles menstruels chez la femme par exemple ; 
  • les maladies articulaires comme l’arthrose ;
  • les problèmes dermatologiques : mycoses ou psoriasis, insuffisances veineuses cutanées.

Selon l’OMS, le surpoids et l’obésité sont la cinquième cause de mortalité dans le monde.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Forte progression de l'obésité en France en 2020, La Ligue nationale contre l’obésité https://liguecontrelobesite.org/actualite/forte-progression-de-lobesite-en-france-en-2020/

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/obesite

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/obesity-and-overweight

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.