Lessive : comment tuer les germes et éviter leur propagation

Saviez-vous que les virus et bactéries prolifèrent dans votre panier de linge sale ? Pour éviter de vous contaminer, ainsi que les membres de votre foyer, mieux vaut donc adopter certains gestes au quotidien. La liste.

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, vous mettez un point d’honneur à désinfecter régulièrement les poignées de portes, interrupteurs et télécommandes, régulièrement manipulés par toute la famille. Et c’est très bien. Mais avez-vous pensé à votre buanderie ? Un panier de linge sale qui déborde est particulièrement propice à la prolifération des virus et bactéries.

Dans ce diaporama, nous vous livrons quelques règles simples, à respecter pour éviter une potentielle contamination par le linge - que ce soit par le coronavirus ou par une autre maladie.

Panier de linge sale : un vrai nid à microbes

Vous faites partie des gens qui attendent que leur panier de linge sale soit plein à craquer avant de lancer une machine ? Cette habitude est moins anodine qu’il n’y paraît. En effet, les virus et champignons peuvent survivre plusieurs jours sur vos draps et vêtements usagés.

Quant aux bactéries, comme E. coli ou Staphylococcus aureus, elles peuvent y survivre plusieurs semaines. La première peut occasionner une infection gastro-intestinale, qui se manifeste par des diarrhées et des maux de ventre. La seconde provoque des infections cutanées. Notez aussi que si vos vêtements sont humides - par exemple, si vous avez fait de l’exercice, ou jardiné longuement dans le jardin et transpiré - les germes peuvent se reproduire dans le panier et s'y multiplier.

Sentir son linge pour savoir s’il est sale : une mauvaise idée

En outre, si vous avez l’habitude de vous fier à votre odorat avant de mettre vos vêtements au sale, notez que ce n’est pas une bonne idée. Votre nez ne vous est d’aucune utilité pour détecter les germes. Si un vêtement sent mauvais, c’est en raison de la sueur ou des fluides corporels qui se sont déposés dessus, mais pas à cause des virus ou des bactéries.

Pour écarter tout risque de prolifération des germes, mieux vaut laver votre linge régulièrement. Bien sûr, un pantalon ou une jupe peut être porté quelques jours sans risque avant de passer à la machine. Mais en ce qui concerne vos tee-shirts, en contact direct avec vos aisselles (et donc votre transpiration) et vos sous-vêtements, mieux vaut les changer tous les jours.

Quel type de linge est le plus chargé en germes ?

Les sous-vêtements sont d’ailleurs ceux qui contiennent le plus de germes, puisqu’ils sont en contact direct avec vos organes génitaux et votre anus. Ils peuvent donc contenir des restes de matière fécale, des bactéries et autres champignons - en particulier si vous avez une infection génitale non-traitée.

Parmi les tissus les plus chargés en germes dans votre panier de linge sale, on peut aussi citer les vêtements des enfants. En effet, ces derniers bougent beaucoup et touchent de nombreux objets au cours de la journée, potentiellement chargés en virus et bactéries (siège auto, cartable, jouets, tapis, téléphone des parents, etc.).

Attention aux sous-vêtements, serviettes et habits des enfants

Les serviettes de toilette et les gants font aussi partie des tissus qui contiennent le plus de germes, notamment des bactéries fécales. Plus les serviettes sont épaisses, plus elles restent humides longtemps, ce qui permet aux germes d’y survivre et de se reproduire. Idem pour les torchons, et en particulier ceux qui rentrent en contact avec de la nourriture - comme la viande crue, qui peut contenir des salmonelles et E. coli.

Pour éviter la prolifération des germes sur votre linge et faire votre lessive en toute sécurité, découvrez les bons gestes à adopter, en images, dans notre diaporama. Pour cela, cliquez sur la photo en haut de l'article. 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

What’s Hiding in Your Laundry?, WebMD, 14 novembre 2019. 

Manipulation du linge sale, Prochedemalade.com