Les 9 symptomes "honteux" les plus recherches sur Google

Que ce soit pour se rassurer ou tenter de trouver un remède, on l’a tous fait au moins une fois dans sa vie : taper les symptômes dont on souffre dans la barre de recherche Google. D’après une récente analyse menée par le site Lenstore, spécialisé dans l’achat de lentilles de contact, pas moins de 74 % des Français s’autodiagnostiquent sur Internet avant d’aller consulter un médecin.

Parfois, c’est aussi parce qu’on est trop embarrassé par certains petits désagréments, pour oser en parler à son médecin. Dans ce diaporama, nous vous dévoilons les 9 symptômes “honteux” les plus recherchés en France.

La diarrhée : symptôme le plus recherché dans le monde entier

Outre les symptômes les plus gênants, cette étude révèle aussi les autres symptômes - plus “conventionnels” - fréquemment recherchés sur Google. Toutes catégories confondues, c’est la diarrhée qui se positionne en haut du classement, avec plus d’un million de requêtes par mois dans le monde. Suivent (dans l’ordre) l’anxiété, les vertiges, la migraine, l’insomnie et le mal de gorge.

Et avec la pandémie de Covid-19, le nombre de personnes ayant recherché “perte du goût et de l'odorat” a augmenté de 733 %, révèle l’analyse qui a comparé 26 pays. À l’échelle nationale, la diarrhée (74 000), la constipation (49 500) et l'otite (49 500) sont les recherches les plus fréquentes.

24 % des Français font plus confiance à Google qu’à leur médecin

En outre, l’étude révèle que les Français s’inquiètent pour leur santé en moyenne une fois par semaine. Et 16 % d’entre eux s’en remettent à Google parce qu’ils ne souhaitent pas mettre le système de santé sous pression, s'il leur est possible d'établir un autodiagnostic. Plus encore, 24 % estiment qu’après avoir recherché un symptôme sur Internet, le diagnostic établi par leurs propres moyens est bien plus sérieux que le résultat médical final.

L’autodiagnostic n’est pas sans danger !

Mais attention, s’en tenir au seul autodiagnostic n’est pas sans danger. Il est, en effet, très facile de penser que l’on souffre d’une maladie grave alors qu’il n’en est rien ou, à l’inverse, de minimiser nos symptômes et de passer à côté d’une pathologie plus sérieuse, nécessitant des soins immédiats.

Ainsi, 17 % des Français souffrent d'un problème qui n'a pas été diagnostiqué. Or, dans le cadre de maladies comme le cancer, les meilleures chances de survie sont fortement corrélées à la précocité du diagnostic et de la prise en charge.

Roshni Patel, membre du Collège des optométristes et responsable des consultants en optique chez Lenstore, estime que “c'est super que nous ayons accès à toutes ces connaissances, mais dès lors qu'il s'agit de notre santé et de notre vision, il vaut toujours mieux demander l'avis d'un professionnel plutôt que de s'en remettre à Google”.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Les symptômes les plus recherchés en Europe, Lenstore, octobre 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.