La longueur des doigts révèlerait une tendance à l’infidélité

Une étude de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni), publiée dans la revue Royal Society le 5 décembre 2018, révèle que la longueur des doigts de la main gauche des femmes serait associée à l’infidélité.

Publicité

© IstockSelon des chercheurs de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni), avoir un index plus long que l’annulaire sur la main gauche des femmes révélerait une tendance à être rapidemetn insatisfaites de sa vie de couple, rapporte la revue Royal Society le 5 décembre 2018. D’après les scientifiques, les femmes étant plus exposées aux œstrogènes (hormone sexuelle féminine) dans l’utérus, auraient un index qui grandiraient plus que l'annulaire. Cependant, une plus forte exposition à la testostérone (hormone sexuelle masculine) dans l’utérus, aurait un effet plus "masculinisant" - et entraînerait un annulaire plus long et un index plus court.

Publicité
Publicité

La découverte est surprenante car en effectuant des tests psychologiques sur la qualité des relations amoureuses des femmes : l’étude a montré qu’ " avec des ratios de chiffres de la main gauche plus élevés (plus féminins, plus d'oestrogènes), les femmes seraient plus impulsives et évalueraient leurs relations amoureuses moins favorablement". La conclusion est "intrigante, car on pourrait s'attendre à l'inverse", ajoute les auteurs de l’étude.

"Accouplement opportuniste" ou "accouplement impulsif"

C’est en mesurant la longueur des doigts de 274 femmes et en prélevant leur ADN que les chercheurs ont pu associer la longueur des doigts avec les problèmes relationnels.
Ils pensent que les femmes ayant un ratio plus élevé entre l'index et l'annulaire sont susceptibles d'être plus "mécontentes vis-à-vis des partenaires actuels" et cela pourrait conduire à des affrontements - ou comme les scientifiques l'appellent "un accouplement opportuniste" et un "accouplement impulsif" avec des hommes qui ne sont pas leur mari ou partenaire. Les chercheurs ont également examiné le rapport longueur de l'index à l'annulaire chez les hommes, mais n'ont trouvé aucun lien avec la qualité de la relation amoureuse.

Une autre cherche menée en novembre 2018 par des chercheurs de l'Université d'Essex a révélé que les femmes dont les doigts de l'anneau sont plus longs que leurs index ont plus de chances d'être lesbiennes. Ils ont examiné des ensembles de jumeaux identiques dont l'un des frères et sœurs était hétérosexuel. Ils ont constaté que les jumeaux homosexuels avaient tendance à avoir une différence plus grande entre la longueur de leur index et celle du doigt, la différence étant plus prononcée chez les femmes. L'étude a révélé que, sur 18 paires de jumelles, la jumelle lesbienne avait un annulaire plus grand que son index, que sa sœur hétérosexuelle. Sur 14 couples de jumeaux masculins, le jumeau gay avait légèrement un index plus long que son annulaire comparé à leur frère hétérosexuel. Cependant, la différence entre les deux n'était pas considérée comme significative.

Les maladies que peuvent révéler nos mains

Si certains peuvent prédire l’avenir dans les lignes de la main, d’autres les utilisent pour rechercher certaines maladies. Le Dr Dervaux, médecin généraliste, liste les pistes de certaines maladies pouvant se lire sur les mains.

  • Le syndrome du canal carpien désigne une affection causée par la compression du nerf médian dans le canal carpien.
  • Des douleurs dans les mains, des doigts déformés et gonflés, des articulations douloureuses, tous ces signes peuvent évoquer la présence d’un rhumatisme inflammatoire et, précisément, le site d’une atteinte de la polyarthrite rhumatoïde.
  • L’observation des mains peut conduire également à la suspicion d’une maladie neurologique. "Un tremblement des mains au repos peut évoquer la maladie de Parkinson.
  • Un fourmillement dans les doigts, et autour de la bouche, un engourdissement sont autant de signes pouvant évoquer la survenue d’une spasmophilie bilatérale.
  • Certaines personnes souffrent de migraine dite "accompagnée". Ces patients se plaignent de nombreux signes avant-coureurs de la migraine. Il peut s’agir de troubles de la vision ou même de fourmillements dans la main.
  • Des phalangettes dites en spatule et des ongles dits en verres de montre évoquent une insuffisance respiratoire chronique. Ces signes sont souvent associés à une couleur bleutée des extrémités.
  • La couleur des mains a aussi sa signification. Par exemple, des mains teintées jaunes peuvent faire penser à une maladie hépatique.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X