Coton-tige : 5 erreurs a ne plus faire

En nettoyant vos oreilles avec un coton-tige, vous avez eu mal la dernière fois ? Il est fort probable que vous l'ayez mal manipulé. Bon nombre de Français prodiguent de mauvais gestes en utilisant ce petit bâtonnet... C'est pourquoi Medisite vous explique les erreurs les plus courantes, à bannir de toute urgence.

Nettoyer ses oreilles n'est pas indispensable 

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas se nettoyer l’intérieur de l’oreille. Le cérumen est une protection naturelle contre les infections (microbes, poussières...) et, en prime, il hydrate le conduit. Grâce à cette cire, l’oreille s’auto-nettoie. D'ailleurs, c'est lorsque l'on n'en a pas assez qu'il faut s'inquièter : on est alors plus sujet aux infections.

Cette manie de toujours astiquer vos oreilles est donc à bannir. En utilisant un coton-tige, vous pouvez même vous causer des blessures internes, des infections (otites), et des traumatismes graves.

Une étude publiée en 2016 dans la revue Pediatrics a ainsi montré qu’entre 1990 et 2010, plus de 260 000 enfants américains se sont blessés à cause de ces bâtonnets.

Les accidents les plus courants ? Perforation du tympan (qui peut entraîner des douleurs très fortes ainsi qu’une baisse d’audition), eczéma, corps étrangers dans l'oreille, démangeaisons...

C'est la raison pour laquelle les ORL sont clairs sur le sujet : le coton-tige doit être utilisé avec parcimonie et prudence.

À quelle fréquence faut-il se nettoyer les oreilles et comment ? 

Tous les matins ? Non. Tous les soirs ? Non plus. Soyons clairs : vous ne devez pas souventnettoyer vos oreilles.

Cette toilette doit être effectuée tous les 10 à 15 jours maximum. Pour ce faire, les médecins préconisent simplement de se laver la partie externe des oreilles à l'eau tiède, puis de l'essuyer avec un tissu.

Les sprays et chandelles auriculaires ne sont pas recommandés. 

À retenir : en cas d'excès de cérumen (ce qui est très rare) consultez un médecin.

Abuser du coton-tige

1/5
Coton-tige : 5 erreurs à ne plus faire

Un usage abusif des cotons-tiges peut causer douleurs et perte d'audition. Le bon rythme pour se nettoyer les oreilles ? Une fois tous les 10 à 15 jours. 

Éliminer tout le cérumen des oreilles

2/5
Coton-tige : 5 erreurs à ne plus faire

Comme dit précédemment, le cérumen est très utile. Il est indispensable à la protection de l'oreille et assure son hygiène en empêchant les germes et les bactéries d'y pénétrer. Vous ne devez donc en aucun cas récurer à fond vos oreilles.

Enfoncer trop loin son coton-tige : gare à la perforation !

3/5
Coton-tige : 5 erreurs à ne plus faire

Si le coton-tige est introduit trop en profondeur dans le conduit, il peut être à l’origine d’une perforation du tympan, source de douleurs, d’acouphènes, voire de perte auditive à long terme.

Repousser le cérumen au fond de l'oreille : un risque d'otite externe

4/5
Coton-tige : 5 erreurs à ne plus faire

Certains patients irritent leur conduit auditif, ce qui peut entraîner des otites de l'oreille externe.

Comment nettoyer ses oreilles sans danger ?

5/5
Coton-tige : 5 erreurs à ne plus faire

Pour le nettoyage du conduit auditif, vous pouvez utiliser votre petit doigt, préalablement nettoyé, ou bien laver la partie externe de vos oreilles à l'eau tiède. Il vous suffira ensuite de les sécher délicatement. 

Une curette en mousse (ou curette auriculaire) peut aussi être employée. Elle permet de récupérer le cérumen oxydé à l'entrée du conduit, sur les parois.

L'avantage de cet accessoire ? Ce n'est un objet blessant ni pour le conduit, ni pour le tympan.

Sources

Le coton-tige va disparaître : les raisons de ne pas le regretter, RTBF, 13 janvier 2019.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.