Septicémie : 7 étapes clés pour désinfecter la plaie

Contrairement aux apparences, une simple blessure mal traitée peut rapidement s'aggraver. Voici comment la désinfecter pour éviter la septicémie.
Septicemie : 7 etapes cles pour desinfecter la plaie

La septicémie est une infection grave, qui se propage dans l'organisme par voie sanguine. Il suffit d'une plaie mal soignée pour contracter la bactérie. 

Medisite vous dévoile comment désinfecter une coupure ou une blessure, grâce à quelques gestes simples. 

Septicémie : une infection grave qui peut vite dégénérer   

Vous avez trop souvent tendance à négliger une simple coupure faite, par exemple, avec un couteau de cuisine, une écorchure survenue à vélo, une éraflure encourue en jardinant ? Vous avez tort. Cette blessure superficielle est loin d'être anodine. 

Une fois infectée par une bactérie, la plaie peut entraîner une septicémie ou "sepsis", potentiellement mortelle. D'après l'Institut Pasteur, toutes les bactéries, même celles présentes naturellement à la surface de la peau ou dans la gorge, peuvent être responsables de sepsis. 

L'infection peut commencer localement (péritonite, pneumonie, infection urinaire, infection sur cathéter, etc.) mais peut vite devenir généralisée, en particulier chez des patients dont le système immunitaire est affaibli.

Lorsqu’elle se produit après un acte chirurgical lourd ou une traumatologie, on parle d'infection nosocomiale. 

En cas de sepsis, la personne infectée va développer les symptômes suivants :

  • fièvre ou hypothermie ;
  • respiration et rythme cardiaque accélérés ;
  • augmentation ou diminution du nombre de globules blancs du sang.

Le sepsis s’accompagne d’une production exacerbée de "médiateurs inflammatoires". Concrètement, une "tempête cytokinique" s'abat sur l'organisme et entraîne une production massive de cytokines (médiateurs chimiques qui permettent la communication entre nos cellules).

Environ 25% des patients qui survivent à un sepsis présentent des altérations cognitives (troubles de la mémoire, de la perception, ralentissement de la pensée, difficultés à résoudre des problèmes...).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.