Bouillottes : leurs dangers insoupconnes

À l'approche de l'hiver, personne ne résiste à la bouillotte au creux de son lit. Réconfortante, anti-douleur, pleine de douceur... Elle fait du bien au corps et à l'esprit.

Toutefois, prenez garde. 16 bouillottes en vente en France (électriques, en PVC ou en caoutchouc) ont été considérées comme “non conformes”, voire dangereuses selon la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF). Elles ont rapidement été retirées de la vente.

Retrouvez dans notre diaporama tous les dangers liés à l'utilisation de cet accessoire... mais avant, passons en revue ses bienfaits.

Bouillottes : de nombreux bienfaits santé

La bouillotte est un remède de grand-mère bien connu. Efficace et peu coûteuse, elle cumule de nombreux bienfaits, notamment grâce à sa chaleur diffuse qui soulage les douleurs. Voici la liste de ses vertus :

  • elle favorise une bonne digestion : elle peut être posée sur votre ventre au niveau des intestins, de la vésicule biliaire ou encore du foie ;
  • elle est utile pour les bébés : elle calme les maux de ventre et les coliques. Il est recommandé de ne pas trop chauffer la bouillotte pour ne pas brûler sa peau ;
  • elle améliore le sommeil : pour les enfants comme pour les adultes ayant des difficultés pour dormir, il est conseillé d’utiliser une bouillotte. Placée dans le lit ou enveloppée dans vos bras, vous serez vite apaiser et vous dormirez comme un bébé ;
  • elle soulage les cervicales, les tendinites et les tensions musculaires : en l’appliquant sur la zone douloureuse, elle permet de décontracter les muscles endoloris. Vous êtes guéris plus rapidement ;
  • elle apporte réconfort et détente : après une dure journée, déposez là au niveau du plexus solaire ou de votre dos pour soulager les tensions psycho-émotionnelles ;
  • elle est efficace pour le syndrome “des femmes aux pieds froids” : en étant placée sous les draps au niveau de vos pieds, vous n’aurez plus jamais froid aux pieds et vous passerez une bonne nuit de sommeil.

Bouillottes : les différents types 

Il existe énormément de bouillottes. Voici celles que vous pouvez retrouver en magasin :

  • La plus commune est celle à “eau”. Cette dernière à l’avantage de durer très longtemps (environ 8 heures pour 2 litres) grâce à sa composition. Habillée avec un cache-bouillotte, sa taille est parfaite pour apaiser le ventre ou le bas du dos.
  • Vous pouvez également utiliser les bouillottes en argile pour soulager les douleurs dorsales ou musculaires grâce à leur chaleur pénétrante (elles se collent au corps).
  • Ensuite, il existe les bouillottes en graines (noyau de cerise, colza, blé...). Elles sont connues pour leur douceur. Sachez que plus la graine est petite à l’intérieur, plus la chaleur sera présente et de longue durée (entre 15 à 30 minutes selon la taille de la bouillotte). Elles sont parfaites pour les bébés.
  • Pour finir, il y a les bouillottes électriques, très pratiques. Il est possible de gérer leur température et leur temps de chauffe. Néanmoins, elles consomment énormément en énergie… 

Découvrez maintenant les dangers insoupçonnés des bouillottes.

Danger n° 1 : un risque de brûlures

1/5
Bouillottes : ses dangers insoupçonnés

Selon l'enquête de la DGGCRF, une bouillotte (en PVC, à eau ou en caoutchouc) mal conçue peut provoquer des brûlures importantes si elle se déchire (en raison de mauvaises soudures du produit).

Danger n°2 : un risque d'explosion

2/5
Bouillottes : ses dangers insoupçonnés

En ce qui concerne les bouillottes micro-ondables, ne les utilisez pas s'il manque des informations concernant la puissance d'utilisation. Elles risquent d'exploser en cas de surchauffe. 

Danger n°3 : un risque de choc électrique

3/5
Bouillottes : ses dangers insoupçonnés

Si le décret "basse tension" n'est pas mentionné sur les bouillottes électriques, ne les utilisez pas. Elles peuvent entraîner une décharge électrique. 

Danger n°4 : un risque d'incendie

4/5
Bouillottes : ses dangers insoupçonnés

Une bouillotte à graines peut surchauffer - et prendre feu - si elle est utilisée trop longtemps. 

En effet, un chauffage inadapté des bouillottes au four à micro-ondes (puissance trop importante ou temps de chauffage trop long) peut provoquer une combustion interne des noyaux de cerises ou des graines.

Il est donc conseillé de ne pas dormir avec. 

Comment donc bien utiliser sa bouillotte ?

5/5
Bouillottes : ses dangers insoupçonnés

Une bonne utilisation de la bouillotte dépend son type/format. De manière générale, respectez toujours les consignes écrites sur l'emballage.

Évitez également de garder la bouillotte plus de 20 minutes sur la même partie du corps. Faites des "pauses". 

Enfin, utilisez une bouillotte de taille adaptée pour la zone concernée. 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

La bouillotte un truc de mamie ?, Nana Turopathe, 18 janvier 2020

Contrôle de la sécurité des bouillottes, Ministère de l'Économie, des finances et de la relance, 02 novembre 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.