Rhumatisme inflammatoire chronique : la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui occasionne des douleurs articulaires déformantes. A quoi est due cette maladie inflammatoire ? Quels sont ses symptômes ?

Publicité
Publicité

5415453-inline-500x333.jpg© Istock

Quelles sont les causes de la polyarthrite rhumatoïde ?

Cette forme d’arthrite chronique résulte d’un fonctionnement anormal du système immunitaire. En effet, l’organisme du patient va produire des auto-anticorps qui vont attaquer la membrane synoviale articulaire. Or, cette membrane spécifique, qui tapisse la face intérieure des structures articulaires, sert à sécréter le liquide synovial en charge de la lubrification des articulations. Dans la cadre de la polyarthrite rhumatoïde, la membrane synoviale va s’épaissir et le liquide synovial, lui, va se charger en enzymes inflammatoires. Ces deux paramètres combinés génèrent d’importantes douleurs.

Publicité

Quels sont les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde ?

En plus des douleurs articulaires qui en constituent le symptôme le plus caractéristique, la polyarthrite rhumatoïde va également se traduire par une sensibilité accrue de la ou des articulations touchées. En général, les atteintes sont bilatérales, c’est-à-dire que les deux côtés du corps sont affectés : poignets, chevilles, épaules… Il arrive que les zones concernées soient le siège d’œdèmes. A un stade avancé de la maladie, des déformations articulaires sont observées avec la formation de bosses sous la peau.

Quel est le traitement de la polyarthrite rhumatoïde ?

Le traitement de cette maladie auto-immune s’articule autour de deux axes principaux. Le premier consiste à soulager les douleurs du patient, en lui administrant des substances anti-inflammatoires et/ou antalgiques pour réduire le processus inflammatoire. Parallèlement, une thérapie de fond est engagée afin de limiter la fréquence des poussées inflammatoires à l’origine des déformations articulaires. Cela passe par des médicaments antirhumatismaux, dont les propriétés vont agir sur la production même des anticorps anormaux.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés