Pépins de pamplemousse : tout ce que vous pouvez faire avec !

Tout est bon dans le pamplemousse, même ses pépins ! Remède contre la grippe, antidiarrhéique, traitement des mycoses ou encore désinfectant textiles… L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) n’a pas fini de vous surprendre. Tour d’horizon de ces différents bienfaits et utilisations avec les naturopathes Marion Mourrin et Sabine Monnoyeur.

Publicité

Un antibiotique naturel contre les infections ORL et les troubles digestifs

© Adobe StockParce qu’ils sont riches en flavonoïdes (puissants antioxydants luttant contre le vieillissement des cellules entraîné par les radicaux libres), les pépins de pamplemousse, et plus particulièrement leur extrait, agissent comme de véritables antibiotiques contre les infections ORL et celles du système digestif. En effet, "l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) est principalement reconnu pour stimuler l’immunité, soutenir le métabolisme et comme puissant antibactérien", explique Sabine Monnoyeur, naturopathe.

Publicité
Publicité

Toux, rhume, grippe, rhinite, angine, laryngite mais également gastrite, ulcère, gaz, ballonnements, diarrhée ou encore candidose : "l’EPP va pouvoir éliminer toutes les bactéries, les virus, les champignons ou les parasites" responsables de ces divers troubles et pathologies, affirme Marion Mourrin, naturopathe.

Comment l’utiliser ? En traitement ou en prévention, "pour un adulte, verser 15 à 30 gouttes d’EPP dans un verre d’eau et boire le mélange trois fois par jour, préconise Marion Mourrin. Pour un enfant, ce sera trois gouttes par kilo, trois fois par jour".

A noter qu’il est également utile en cas de "fatigue chronique pour renforcer le système immunitaire" et "à titre préventif lors de voyage à l’étranger, afin d’anticiper l’installation de parasites", précise Sabine Monnoyeur.

Piqûre d’insecte ou eczéma : les pépins de pamplemousse à la rescousse

Exit crèmes apaisantes et baumes hydratants : pour soigner votre enveloppe cutanée, pensez à l’EPP. "Il va apaiser les coupures, les brûlures, les piqûres d’insectes, les irritations, les dermatites, l’eczéma, l’acné, les verrues, etc.", explique Marion Mourrin.

Comment l’utiliser ? En appliquant "une à deux gouttes d’EPP, pures ou diluées, sur la zone affectée deux fois par jour avec un coton-tige ou une compresse."

Autre astuce : "L’EPP fonctionne très bien pour traiter les lèvres gercées. Il faut en mettre une à deux gouttes diluées dans une cuillère à café d’huile végétale et appliquer le mélange plusieurs fois dans la journée."

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X