Eplucher un oignon sans pleurer : les astuces de Cyril Lignac

À chaque fois que vous cuisinez des oignons, c’est la même chose : vous pleurez autant que devant Titanic ! Interrogé par un auditeur le 5 mars dernier, au micro de RTL, Cyril Lignac a livré ses astuces pour éviter ce désagrément. Selon lui, il n’y a pas de solution miracle, mais certains bons gestes permettent d’éviter ces picotements désagréables qui font rougir et larmoyer vos yeux. On vous les liste dans ce diaporama.

Pourquoi l’oignon fait pleurer ?

Si l’on est habitué à pleurer en épluchant et coupant des oignons, on ignore parfois d’où vient cette réaction. “Entre chaque couche de l’oignon, il y a cette petite pellicule qui contient un enzyme qui dégage, à la coupe, ce petit gaz qui fait pleurer”, explique le chef préféré des Français.

Pour aller plus loin dans le détail, l’oignon - mais aussi l’ail ou le poireau - assimile le soufre contenu dans le sol en poussant. Lorsqu’on le coupe, ce gaz et libéré et entre en contact avec une enzyme de l’oignon appelée alliinase. De cette réaction émane de l’acide sulfénique, sous forme volatile, qui a le même effet qu’un gaz lacrymogène. Quand cet acide entre en contact avec le liquide lacrymal de nos yeux, il devient irritant. En réponse, l’œil sécrète davantage de larmes et l’irritation s’accentue : un vrai cercle vicieux !

Porter des lunettes, allumer une allumette : inutile ?

Un auditeur a donc posé une question que nous sommes nombreux à nous poser : comment ne pas pleurer en épluchant des oignons ? Très amusé, Cyril Lignac explique qu’il a entendu les astuces les plus farfelues à ce sujet : “on allume une allumette, on met un masque, on met des lunettes… ça me fait toujours rigoler”. Avant de donner ses propres astuces - beaucoup plus simples - que nous vous listons dans ce diaporama.

À la rédaction, nous avons toutefois essayé certains “remèdes de grand-mère” en cuisinant à la maison. Et il s’avère que pour nous, plusieurs se sont avérés efficaces. Ainsi, tirer la langue en coupant ses oignons permet de limiter largement les pleurs, car le gaz lacrymogène va d’abord se déposer sur la muqueuse de la langue et n’atteindra les yeux que lorsque cette dernière sera saturée. Certes, vous aurez l’air un peu bête, mais au moins vos yeux ne brûleront pas.

Par ailleurs, les porteurs de lentilles de contact sont mieux armés pour cette tâche ardue, puisque ces dernières protègent leurs yeux des gaz irritants de l’oignon. Pour une fois qu’avoir une mauvaise vue présente un avantage, autant le souligner !

Sources

Comment éplucher des oignons sans pleurer ? Les conseils de Cyril Lignac, RTL, 5 mars 2021.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.