Le régime chrono-nutrition passé au crible

C’est le docteur et nutritionniste Alain Delabos qui, en 1986, met au point le régime chrono-nutrition. Le principe est simple : l’alimentation doit nécessairement s’adapter au métabolisme naturel de l’organisme et à son horloge biologique. Ce régime atypique permet, en somme, de consommer presque tous les aliments de son choix, mais à des heures particulières. L’intérêt de ce régime ? Il prône une alimentation variée et équilibrée, il est peu restrictif, simple et agréable à suivre et, surtout, il est particulièrement efficace. Petite originalité : il autorise deux repas Joker totalement libres dans la semaine.

3 aliments interdits par la chrono-diététique

Les recommandations du régime chrono-nutrition sont très faciles à appliquer. Il préconise de manger gras le matin (pain, beurre, fromage et œufs, par exemple), de privilégier un plat unique le midi (viande accompagnée de féculents), de déguster un en-cas sucré en milieu d’après-midi (chocolat noir, fruits frais ou encore fruits secs au miel) et de miser sur un dîner digeste et très léger (poisson idéalement). Bien que relativement rares dans ce régime, certains aliments sont toutefois fortement déconseillés : on pense notamment aux produits industriels trop gras et trop sucrés, aux crèmes glacées, au chocolat blanc ou encore au pain de mie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.