Minceur : 8 anciens regimes alimentaires a ne surtout pas reproduire

De nombreux Français sont obsédés par leur physique. Selon une étude menée par Ipsos et Metabolic Profil en 2015, 44% de la population nationale a déjà suivi des restrictions alimentaires dans l’objectif de perdre du poids. De plus, 26% des Français en ont suivi plusieurs

Pour atteindre cet objectif de corps parfait, de nombreux individus se lancent dans des régimes amaigrissants extrêmes qui peuvent devenir dangereux pour la santé. 

Minceur : les dangers d’une diète excessive

“Les régimes amaigrissants ne doivent être suivis que pour des raisons de santé, lorsqu’ils sont prescrits et pris en charge par un professionnel de santé. Pourtant nous sommes nombreux à avoir essayé un régime dans le but de perdre du ventre, des hanches, des cuisses… sans forcément savoir que ceux amaigrissants présentaient des risques pour notre santé”, détaille le site internet du gouvernement Manger Bouger. 

En effet, les conséquences sur la santé peuvent être nombreuses

  • Un risque de fracture : il est provoqué par une perte des masses musculaires et osseuses.
  • Une augmentation du poids sur le long terme : le régime amaigrissant se conclut bien souvent par ce qu’on appelle “l’effet yo-yo”. Suite aux nombreuses privations pendant le jeûne, le corps va garder en mémoire cette privation et ainsi se mettre à stocker lors d’un retour à une alimentation normale. 
  • Des risques pour les reins, les os et le cœur : ils sont causés par une carence de nombreux nutriments au cours de la période de diète extrême. 
  • Des risques de dépression : souvent clôturé par un échec, ce type de régime peut mener à une perte d’estime de soi qui dans les cas les plus graves peut conduire à de la dépression.
  • Ralentissement de la croissance : chez de jeunes individus en plein développement, le régime amaigrissant est très dangereux. 

Alimentation : les nutriments essentiels à l’organisme

Ces diètes trop restrictives peuvent avoir de graves conséquences, car elles privent les individus de nombreux nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. En effet, cela enlève au corps de nombreuses carences dont les fibres, les protéines, le fer, le magnésium ou certaines vitamines. 

Les professionnels déconseillent donc ce type d’alimentation. Selon eux, il ne faut pas réduire sa consommation, mais faire en sorte qu’elle soit équilibrée. Cette dernière se constitue de fruits, légumes, légumineuses et d’une diminution des aliments salés, sucrés, transformés ou de viande rouge.

Dans les cas où vous devez suivre un régime amaigrissant, il doit impérativement être encadré par un professionnel de santé. 

Ces nombreuses diètes privatives ne viennent pas d’apparaître. En effet, cette obsession de l’apparence existe depuis longtemps. De nombreuses recommandations “amaigrissantes” qui nous viennent du passé, paraissent aujourd’hui invraisemblables. Des diététiciens et nutritionnistes ont partagé dans la revue Eat This huit de ces régimes qui ne doivent absolument pas être reproduits.

En plus de ne pas aider à la perte de poids, ils sont très mauvais pour la santé. Medisite vous présente ces diètes aussi choquantes que néfastes. 

Le régime cigarette

1/8
Minceur : 8 anciens régimes alimentaires à ne surtout pas reproduire

Très populaire dans les années 1920, ce régime recommandait aux personnes de fumer une cigarette chaque fois qu’ils avaient faim au lieu de manger. 

Nataly Komova, nutritionniste et coach physique en explique les dangers : "Bien qu'il puisse vous aider à réduire votre apport alimentaire et calorique, le régime cigarette peut augmenter les risques de problèmes de santé graves tels que le cancer.

Le régime de la belle au bois dormant

2/8
Minceur : 8 anciens régimes alimentaires à ne surtout pas reproduire

"Ce régime malsain, pour favoriser la perte de poids, encourageait les gens à dormir davantage même lorsqu'ils avaient faim", détaille la nutritionniste.

"Cela peut conduire à un mode de vie sédentaire et à un manque de nutriments essentiels, c'est pourquoi il fait partie des diètes à l'ancienne à éviter” alerte-t-elle.

Le régime du ténia

3/8
Minceur : 8 anciens régimes alimentaires à ne surtout pas reproduire

Cette ancienne diète populaire dans les années 1900 paraît invraisemblable aujourd’hui. Cela consistait à ingérer une pilule contenant un œuf de ténia. Une fois que ce dernier avait éclos, le parasite se développait à l’intérieur de la personne pour manger une partie de ce qu’elle venait d’ingérer. 

L’experte en nutrition détaille cette pratique : "Il impliquait de consommer beaucoup nourriture sans se soucier de savoir si c'était sain ou non, car les gens étaient censés croire que l'ingestion de ténias sous forme de pilules pouvait favoriser la perte de poids, quel que soit l'apport calorique.” 

Cette diète s’accompagnait de nombreux effets secondaires. Nataly Komova affirme que cela pouvait conduire à un risque plus élevé de démence, de convulsions et de lésions cérébrales, musculaires et oculaires.

Le régime de la soupe aux choux

4/8
Minceur : 8 anciens régimes alimentaires à ne surtout pas reproduire

Sara Chatfield, diététicienne et nutritionniste, recommande de ne pas suivre ce mode d’alimentation.

"Bien que l'augmentation de la consommation de chou soit saine en raison de sa teneur en fibres et en antioxydants, le régime alimentaire dans son ensemble manque de variété", déclare-t-elle.

"Il est faible en calories et peut donc entraîner une perte de poids. Mais une grande partie de ce poids sera constituée d'eau et de muscles en raison de sa faible teneur en calories et en protéines, et ce n'est pas une façon durable de manger à long terme", partage l’experte.

Le régime faible en gras

5/8
Minceur : 8 anciens régimes alimentaires à ne surtout pas reproduire

La nutritionniste évoque cette diète très prisée dans les années 1990 : "Il y a eu un boom des collations hautement transformées, sans gras et faibles en gras comme les biscuits et les snacks.” Selon elle, les produits à faible teneur en matière grasse ne sont, en réalité, pas toujours sains. 

"Les régimes faibles en gras n'ont pas montré d'avantages significatifs pour la perte de poids ou la prévention des maladies", explique-t-elle. 

"En fait, nous savons maintenant que la consommation de graisses monoinsaturées et polyinsaturées saines provenant des noix, des graines, de certaines huiles et des poissons gras a des effets bénéfiques sur la santé", ajoute-t-elle. 

Au contraire, selon l’experte, manger de grandes quantités de produits transformés à faible teneur en matières grasses pourrait entraîner une prise de poids, mais également des maladies chroniques.

Le régime scarsdale

6/8
Minceur : 8 anciens régimes alimentaires à ne surtout pas reproduire

Ce très ancien régime consiste à ne consommer que 1 000 calories par jour, peu importe la taille et le poids de l’individu. 

"Vous perdrez certainement un peu de poids en eau et un peu de graisse, mais vous serez également affamé et misérable et mangerez probablement tout ce qui est en vue dès que ce sera fini", prévient Esther Avant, nutritionniste sportive certifiée.

Le régime Atkins

7/8
Minceur : 8 anciens régimes alimentaires à ne surtout pas reproduire

Populaire vers les années 1970, il incite les gens à éviter de nombreux aliments tels que les féculents, les fruits tropicaux, le pain, les pâtes et les sucreries. 

"Considérez-le comme un régime cétogène à l'ancienne avec un peu moins d'accent sur les graisses", prévient Blair Persyn, nutritionniste.

Le régime limonade

8/8
Minceur : 8 anciens régimes alimentaires à ne surtout pas reproduire

Contrairement aux autres cités, il est toujours courant aujourd’hui. Mais il n’en est pas pour autant meilleur. 

"Malheureusement, des cures comme le régime limonade, publié pour la première fois dans les années 1940, sont toujours suivis par des individus aujourd'hui, même si nous savons que c'est un véritable coup dur pour le corps", révèle Valérie Orsoni, nutritionniste, experte santé et fondatrice de LeBootCamp .

"Le résultat est une restriction calorique extrême, ce qui signifie que vous perdrez du poids très rapidement, mais votre corps passera en mode famine et apprendra à mieux stocker la prochaine fois que vous mangerez”, explique-t-elle.

Sources

https://www.eatthis.com/old-fashioned-diets-never-follow/

https:/www.mangerbouger.fr/manger-mieux/se-faire-plaisir-en-mangeant-equilibre/manger-equilibre-ca-veut-dire-quoi-et-comment-y-arriver/regimes-amaigrissants-quels-risques-pour-la-sante

https:/www.mangerbouger.fr/manger-mieux/a-tout-age-et-a-chaque-etape-de-la-vie/les-recommandations-alimentaires-pour-les-adultes

https:/www.ipsos.com/fr-fr/les-francais-leur-poids-et-leurs-experiences-des-regimes

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.