Sommaire

« L’amitié est nécessaire à l’épanouissement personnel », avance d'emblée Marie-Laure Aubignat, psychologue. « Elle permet à l’individu de partager un lien affectif et de se sentir au plus proche de soi-même avec un ou plusieurs autres choisis ». Si l'on n’a pas le pouvoir de choisir sa famille, on a effectivement celui de choisir ses amis.

Relations sociales :une identification commune

L'amitié naît souvent dans des moments propices à l'ouverture, en particulier lors d'un changement, quand « l'individu est confronté à un grand stress ou une solitude du fait du caractère nouveau d'une situation », analyse la spécialiste. « C'est notamment le cas lorsque l'on quitte notre cadre habituel, notre famille, voire notre pays d'origine. La perte des repères peut provoquer un malaise que l'on cherche à remédier grâce à autrui ». Le lien amical se crée alors sur une « identification commune, un partage des valeurs, une affinité de croyances ou de moments spéciaux passés ensemble ». Les amitiés acquises pendant l'adolescence sont souvent les plus fortes, car c'est une période de la vie particulièrement stressante pendant laquelle les individus traversent de nombreux moments cruciaux.

Un lien nécessaire à l'épanouissement

Ce lien est différent des autres relations sociales de la vie quotidienne car c'est celui de personnes qui se sont choisies. « L'ami permet de donner des réponses à nos interrogations, à nos questions ou des conflits laissées en suspens dans la sphère familiale. C'est très important pour le moral et pour l'épanouissement ». L'amitié nous apporte une certaine sécurité affective qui est essentielle car elle nous rassure dans les moments difficiles. Les amis nous permettent d'échanger et de verbaliser nos angoisses et ressentiments. Ils sont à la fois notre refuge et ceux qui nous permettent de nous remettre sur le chemin. « L'amitié offre aussi une ouverture sur différents possibles et nous permet de nous sentir bien vivants », ajoute Marie-Laure Aubignat.

Pour vieillir en bonne santé

Plusieurs études ont montré que l'absence d'amitié et la solitude pouvaient avoir de graves conséquences sur notre bien-être, aussi bien psychologique que physique. Les chercheurs de l'université d'État du Michigan aux États-Unis sont allés plus loin en réalisant une étude sur 323 000 personnes dans 99 pays. Les résultats, publiés dans la revue Frontiers of Psychology en janvier dernier, montrent que les personnes qui s'investissent beaucoup dans l'amitié ont une meilleure santé physique et psychologique, notamment chez les personnes âgées et les moins instruites.

L'amitié est parfois soumise à rude épreuve et les conflits ne sont pas toujours évitables. Quelques clés sont essentielles à mettre en place pour ne pas perdre définitivement l'ami en question.

Sources

Merci à  Marie-Laure Aubignat, psychologue 

Étude sur les bienfaits physiques et psychologiques de l'amitié : https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpsyg.2020.570839/full

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.