Syndrome métabolique : les critères de diagnostic

Pour poser le diagnostic de syndrome métabolique, il faut qu’on retrouve un certain nombre d’éléments. Ainsi, il faut que la personne présente au moins trois des critères suivants : une obésité abdominale, c’est-à-dire que la personne a un tour de taille supérieur à 80 cm, si c’est une femme, ou supérieur à 94 cm, si c’est un homme (seulement 90 cm pour les hommes originaires d’Asie du Sud-Est). Par ailleurs, un taux de triglycérides sanguins supérieur ou égal à 150 mg/dl est considéré comme un élément diagnostique, de même qu’une glycémie à jeun trop élevée (plus de 101 mg/dl). C’est également le cas avec une pression artérielle supérieure ou égale à 180 mmHg/85 mmHg qui est synonyme d’hypertension artérielle. On tient également compte du taux trop bas de bon cholestérol, c’est-à-dire s’il est en deçà de 40 mg/dl chez l’homme et de 50 mg/dl chez la femme.

Syndrome métabolique : critères

Retrouver trois critères standards est essentiel pour pouvoir définir le syndrome métabolique. En effet, c’est grâce à ces données acceptées et respectées au niveau international par les diabétologues, cardiologues, nutritionnistes, généticiens, etc. qu’il est possible d’établir des statistiques fiables et ainsi de mettre en place des plans d’action cohérents et efficaces pour lutter contre ce type de syndromes. Néanmoins, pour faciliter le diagnostic, il peut être utile de travailler à développer des outils diagnostiques plus simples à mettre en œuvre.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.