Les palpitations sont parfois provoquées par un déficit en magnésium

Présent dans les aliments, le magnésium joue un rôle essentiel dans la bonne marche de l’organisme. Il participe à des centaines de réactions qui se produisent dans notre corps. Il contribue, par exemple, au fonctionnement du cœur et des muscles, à la fixation du calcium sur les os et à la fraîcheur mentale. Une carence en magnésium due à une mauvaise alimentation peut entraîner des palpitations et plusieurs autres symptômes : fourmillements, crampes et douleurs musculaires, spasmes, vertiges, maux de tête, stress, anxiété…

Comment augmenter son taux de magnésium ?

Une alimentation équilibrée permet normalement d’éviter les carences en magnésium. Privilégiez les céréales, les légumes verts, les lentilles, le chocolat, les amandes, les noix et les noisettes. Tous ces aliments, ainsi que certaines eaux minérales, sont riches en magnésium. Il existe aussi des compléments alimentaires spécialement conçus pour lutter contre les déficits en magnésium.

La phytothérapie et l’homéopathie pour traiter les palpitations

Plusieurs plantes renferment des principes actifs qui renforcent le cœur et régulent le rythme cardiaque. L’aubépine et la valériane figurent parmi les plantes les plus utilisées pour lutter contre ce type de trouble. Certains produits homéopathiques sont également recommandés pour prendre en charge les facteurs responsables des palpitations : Argentum nitricum (stress), Aconitum napellus (anxiété), Lycopus (tachycardie).

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.