Sommaire

Les cataplasmes sont utilisés depuis l'Antiquité pour soigner et soulager divers troubles et pathologies. Ils apparaissent ensuite au Moyen-Âge sous le terme d'« emplâtre » dans les traités médicaux.

Le cataplasme, un remède ancien et naturel

« Le cataplasme est fabriqué à partir d'un végétal qu'on mélange en général avec de l'eau pour former une pâte », explique la naturopathe Aurore Roose. L'objectif est d'obtenir une préparation à la consistance molle et pâteuse pour pouvoir ensuite l'appliquer sur le corps, comme le cataplasme d'argile verte. Mais certains autres cataplasmes sont obtenus à partir de plantes broyées ou écrasées, c'est par exemple le cas du cataplasme réalisé à partir de feuilles de choux. « Une fois obtenue, la préparation s'applique en couche épaisse sur la peau et est recouverte d'un tissu ou d'une compresse ». Les temps de pose varient en fonction du cataplasme et des besoins spécifiques de la personne.

Pour soigner de nombreux maux

Les cataplasmes ont de nombreuses propriétés et peuvent être utilisés en cas de :

  • douleurs musculaires et articulaires : maux de dos, tendinites, crampes, etc ;
  • troubles respiratoires : toux grasse ou sèche, bronchite, etc ;
  • maux digestifs ;
  • problèmes dermatologiques : acné, psoriasis, eczéma, etc ;
  • brûlures et plaies suintantes ;
  • etc.

Le végétal utilisé pour la confection du cataplasme est donc à choisir en fonction des besoins : l'oignon pour les maux de gorge, les graines de lin pour la toux sèche, la consoude pour les tendinites, la moutarde pour les douleurs musculaires... Cependant, ils ne sont pas toujours simples à fabriquer et possèdent parfois des effets indésirables en cas de mauvaise utilisation ou simplement de réaction allergique, « c'est, par exemple, le cas du cataplasme à la moutarde qui peut être irritant ».

Pour plus de facilités, la spécialiste nous propose donc les recettes de cataplasmes d'argile verte et de feuilles de chou qui couvrent à eux seuls un large champ d'application.

L'argile verte, un cataplasme multi-fonctions

L'argile verte, un cataplasme multi-fonctions© Istock

« C'est une préparation à avoir toute l'année sur soi, même en vacances », annonce la naturopathe Aurore Roose. « Ce cataplasme est multi-fonctions, car l'argile verte est très efficace pour soulager les douleurs musculaires et articulaires (tendinite, entorse, lumbago, arthrose, arthrite, courbatures, etc), et apaiser les problèmes de peau (acné, inflammation, plaie, piqûre d'insecte, coup de soleil, brûlure, etc) ». Il est également très apprécié pour apaiser les maux digestifs et les règles douloureuses. De plus, il peut être appliqué à tous à partir de trois ans.

Préparation et utilisation

Les cataplasmes d'argile verte peuvent s'acheter directement en pharmacie sous forme de tube, mais la naturopathe conseille les préparations maisons pour plus d'efficacité. Ce soin peut être utilisé jusqu'à trois fois par jour pendant une durée de trois à cinq jours pour les problèmes de peau et jusqu'à un mois pour les douleurs articulaires ou musculaires. « Pour ces troubles, on peut également garder le cataplasme appliqué toute la nuit ».

Type d'argile à utiliser : argile verte surfine ou concassée en gros morceaux

Recette :

  • Mettre la quantité souhaitée d'argile dans un récipient en verre ou en porcelaine ( il faut éviter le métal).
  • Recouvrir d'eau peu minéralisée en évitant celle du robinet (sinon, il faut au moins la laisser décanter une nuit pour que le chlore s'évapore).
  • Attendre une trentaine de minutes que l'argile absorbe complètement l'eau.
  • Mélanger avec une cuillère en bois ou directement avec les mains : la pâte est prête à être utilisée.

Technique :

  • Couvrir la zone à traiter avec l'argile verte à l'aide d'une cuillère en bois ou des mains, en faisant une épaisseur de 2 cm environ.
  • Recouvrir d'une feuille d’essuie-tout ou d'une compresse de gaz et bander le tout sans serrer.
  • Laisser reposer jusqu'à ce que la préparation commence à sécher, soit environ une heure. « Il n'y a pas vraiment de limite de temps de pose : plus on le laisse mieux c'est. Cependant, si on ressent un inconfort, comme des picotements ou la peau qui rougit, il faut l'enlever », explique la spécialiste.

En synergie avec des huiles essentielles

« Pour les douleurs musculaires et articulaires, on peut y ajouter les huiles essentielles de gaulthérie couchée ou d'eucalyptus citronné qui sont de formidables anti-inflammatoires et anti-douleurs ». Ces huiles essentielles sont à ajouter à la préparation au dernier moment, toujours avec minutie : pour une tendinite à l'épaule par exemple, la naturopathe conseille d'ajouter deux gouttes de chaque, alors que pour une entorse à la cheville qui est une zone plus petite, il faudra diviser les quantités par deux.

Pendant la grossesse, il ne faut surtout pas utiliser ces huiles essentielles avant le deuxième trimestre et ne jamais les appliquer au niveau du ventre. Et pour plus de sécurité, il est conseillé de toujours demander l'avis à un professionnel de santé avant toute utilisation.

Le cataplasme de feuilles de chou vert

Le cataplasme de feuilles de chou vert© Istock

« C'est un cataplasme efficace pour soulager les douleurs musculaires ou articulaires. Il peut également être utilisé pour empêcher les montées de lait après l'accouchement quand on ne souhaite pas allaiter ou pour arrêter plus rapidement la lactation ensuite », précise la naturopathe.

Préparation et utilisation

Ce cataplasme peut être utilisé trois fois par jour sur une durée d'un mois. « Pour les pathologies musculaires et articulaires, on peut également l'alterner avec le cataplasme d'argile verte ». Pour l'arrêt de la lactation, il faut l'appliquer sur la poitrine matin et soir jusqu'à obtenir des résultats.

Recette :

  • Prendre trois grandes feuilles de chou vert et enlever la grosse tige au milieu.
  • Écraser les feuilles à l'aide d'un mortier jusqu'à faire sortir le suc présent naturellement dans le végétal : le cataplasme est prêt.

Technique :

  • Couvrir la zone à traiter à l'aide des mains ou d'une spatule en bois.
  • Recouvrir d'une feuille d’essuie-tout ou d'une compresse de gaz et bander le tout sans serrer.
  • Laisser reposer jusqu'à ce que les feuilles de chou commencent à chauffer.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Remerciements à Aurore Roose

mots-clés : Huile essentielle
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.