Otite barotraumatique : de quoi s’agit-il exactement ?

L’otite barotraumatique de l’oreille moyenne est bien connue des plongeurs et des voyageurs en avion. En effet, le plongeur comme le voyageur est soumis à de fortes variations de pression quand il descend ou monte (dans la mer ou dans les airs). En temps normal, la trompe d’Eustache permet de réguler la pression dans l’oreille, mais en plongée, ou lors du décollage ou de l’atterrissage, elle ne peut plus jouer efficacement son rôle. Elle ne s’ouvre plus correctement. Il en résulte une différence de pression entre l’oreille interne et l’extérieur, différence de pression qui va déformer le tympan, voire le conduire, dans les cas les plus sérieux, à se déchirer. Les symptômes de l’otite barotraumatique sont une otalgie, des acouphènes, des vertiges, des troubles d’audition et parfois des saignements.

L’otite barotraumatique est-elle contagieuse ?

L’otite barotraumatique ne relève pas des otites d’origine virale. Elle n’est donc pas contagieuse d’une personne à l’autre. S’il ne s’agit pas d’une forme sévère, elle se résorbera spontanément en 1 ou 2 jours. Dans les formes les plus graves, des antalgiques peuvent être prescrits et des séquelles au niveau de l’audition peuvent être observées.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.