10 choses que vous ne savez pas sur l'orgasme

Certifié par nos experts médicaux MedisitePlaisir vaginal, clitoridien, prostatique... Êtes-vous sûr(e) de tout savoir au sujet de l’orgasme ? Voici 10 vérités qu'hommes et femmes devraient connaître pour l'atteindre en toutes occasions !
Sommaire

© Istock

L'orgasme est une réponse physiologique à une excitation sexuelle, qui se traduit par un plaisir intense et une contraction des muscles du périnée. Les battements du cœur s'accélèrent. La respiration également. Chez l'homme, il s'accompagne généralement de l'éjaculation. Chez la femme, ce sont tous les muscles du vagin qui vont se contracter, tandis que le clitoris se rétracte.

L'orgasme n'est pas systématique !

Si l'orgasme apparaît comme le point culminant d'une relation sexuelle, il ne doit pas être une fin en soi, ni forcément clôturer le rapport. Les baisers, les caresses, peuvent également procurer beaucoup de plaisir, et se suffirent à eux-mêmes. D'ailleurs, si 95 % des hommes hétérosexuels affirment atteindre l'orgasme quasiment à chaque fois, ce n'est le cas que pour 65 % des femmes, selon une étude publiée en février 2017 dans Archives of Sexual Behavior.

Ce qui peut explique que simuler est une pratique relativement courante. Selon un sondage Zavamed mené sur plus de 2000 hommes et femmes, en Europe et aux États-Unis, 68 % des femmes et 27 % des hommes ont déjà simulé cette explosion de jouissance.

Notez aussi qu'il n'y a pas deux orgasmes identiques, que ce soit entre plusieurs personnes, mais aussi chez un même sujet. Les sensations qu'ils procurent, leur intensité, varient selon un ensemble de facteurs : niveau de fatigue, de stress, préoccupations actuelles, désir... Et si presque tout le monde peut expérimenter cet état de plénitude, l'orgasme renferme encore de nombreux mystères, même pour les plus aguerris.

Dans les pages suivantes, nous vous dévoilons 10 informations insolites sur ce phénomène, que vous ne soupçonniez probablement pas...

L'orgasme peut vous rendre aveugle

On dit souvent que l'amour rend aveugle... Mais c'est aussi le cas de l'orgasme ! Plusieurs cas de personnes ayant perdu la vue temporairement après des câlins torrides ont été documentés dans la littérature médicale.

Ainsi, un homme de 29 ans a été pris en charge en 2014 à l'hôpital de Southampton, au Royaume-Uni, pour un scotome paracentral à l'œil gauche, c'est-à-dire une lacune du champ visuel, survenu suite à un rapport sexuel. Une hémorragie à l'avant de la rétine est révélée lors du fond d'œil.

L'homme souffrait d'une rétinopathie de Valsalva post-coïtale

Des examens plus approfondis ont montré que ce patient souffrait d'une rétinopathie de Valsalva : une rupture de vaisseaux rétiniens au cours d'un effort physique à glotte fermée. Celle-ci peut aussi survenir lors d'une toux, un éternuement, des vomissements, en soulevant de la fonte ou encore pendant l'accouchement, des événements qui entraînent tous une augmentation de la pression intrathoracique, et donc de la pression veineuse. Des rapports sexuels un peu vigoureux peuvent donc avoir le même effet.

Quelques années plus tard, en 2017, une femme qui s'est présentée aux urgences de Toulouse pour un problème similaire. Cette dernière avait perdu brutalement la vue du côté droit lors d'une relation intime. Un examen du fond d’œil révèle plusieurs hémorragies intraoculaires, dans la rétine et le corps vitré entre le cristallin et la rétine. Aucune anomalie n'est observée sur l'œil gauche.

Au cours des semaines qui ont suivi, sa vision s'est progressivement améliorée et, trois mois plus tard, elle était revenue à la normale. Le tout sans aucun traitement.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au Dr Gérard Leleu, médecin sexologue et auteur de nombreux ouvrages :
- Les plus belles caresses d'amour – Editions Cupcake
- Les secrets de la jouissance au féminin – Editions Leducs

Differences in Orgasm Frequency Among Gay, Lesbian, Bisexual, and Heterosexual Men and Women in a U.S. National Sample, Archives of Sexual Behavior, 17 février 2017. 

Quand l’amour rend aveugle, transitoirement, Le Monde, 31 juillet 2017. 

Ces médicaments qui déclenchent des orgasmes spontanés, Le Monde, 18 décembre 2017.