La thyroïde est une petite glande d’environ 5 cm de diamètre. Elle est située sous la peau du cou, juste au-dessous de la pomme d’Adam. Elle a une forme de papillon grâce à ses deux moitiés connectées par une partie centrale (isthme). En temps normal, la thyroïde ne se voit pas et peut à peine être touchée. Si elle augmente de taille, les médecins peuvent alors facilement la sentir à la palpation.

Le rôle de la thyroïde est de sécréter des hormones qui contrôlent la vitesse des fonctions chimiques de l’organisme. Ces hormones thyroïdiennes influencent le métabolisme en stimulant presque tous les tissus de l’organisme pour produire des protéines et en augmentant la quantité d’oxygène utilisée par les cellules.

Thyroïde : une alimentation équilibrée pour un bon apport en iode

Ces hormones thyroïdiennes affectent de nombreuses fonctions vitales de l’organisme. C’est le cas de la fréquence cardiaque, de la vitesse à laquelle les calories sont brûlées, de la croissance, de la production de chaleur, de la fertilité ou de la digestion.

Selon l’Institut national du Cancer : "l’iode est un élément indispensable à la fabrication des hormones thyroïdiennes. Il s’agit d’un oligo-élément, comme le fer ou le magnésium. Présent en très faible quantité dans le corps, il doit être fourni par l’alimentation quotidienne (sel iodé de cuisine, poissons, fruits de mer, etc.). En France, une alimentation équilibrée permet un apport correct en iode pour que la thyroïde fonctionne."

Quels sont les besoins en iode ?

Les adolescents et les adultes ont besoin de 150 microgrammes par jour d’iode. Quant aux femmes enceintes et allaitantes, ce chiffre monte à 200 microgrammes par jour. Les aliments les plus riches en iode sont les produits venant de la mer comme le poisson ou certains fruits de mer. Les laitages et les œufs sont également une bonne source en iode.

Les 7 aliments bons pour votre thyroïde :

Il existe des aliments riches en iode bons pour la thyroïde qui peuvent vous éviter une carence en iode, qui peut être la cause d’une hypothyroïdie. Vous pouvez en effet notamment opter pour ces 7 aliments :

  • les algues
  • le cabillaud
  • le crabe
  • le thon
  • le lait
  • les fromages
  • les oeufs

Si l’iode est un élément indispensable à la fabrication d’hormones thyroïdiennes, il existe des aliments qu’il faut à l'inverse mieux éviter ou du moins, limiter.

Thyroïde : gare au soja et aux choux

En effet, certains aliments dits goitrogènes vont empêcher l'absorption de l'iode.

Selon Nathalie Lyons, déléguée pharmaceutique et naturopathe : "certains aliments dits 'goitrogènes' peuvent bloquer la fixation de l’iode dans la thyroïde :

  • légumes de la famille des choux
  • manioc insuffisamment cuit
  • soja
  • arachide
  • patates douces

Cependant attention, "il faut que ces aliments soient la base alimentaire pour entraîner une mauvaise fixation. Ces aliments sont à éviter si nous sommes en hypothyroïdie."

L'hypothyroïdie désigne l’incapacité de la glande thyroïde à produire suffisamment d'hormones thyroïdiennes. Son dysfonctionnement retentit sur les grandes fonctions de l’organisme. Cela entraîne différents symptômes comme : une prise de poids, une grande fatigue, un ralentissement du rythme cardiaque, une certaine frilosité, un ralentissement cérébral, des intestins qui fonctionnent au ralenti, etc.

En cas d’hypothyroïdie, les excès de thé, café et alcool sont également à éviter selon la naturopathe Elise Rouvrais. Elle conseille également d’éviter "les régimes trop restrictifs ou le jeune intermittent prolongé."

En effet, pour fonctionner correctement, la thyroïde a besoin d’une alimentation riche et variée.

De même, il est important de veiller à ne pas avoir une alimentation trop riche en iode. Un excès d'aliments riches en iode peut aggraver ou déclencher une hyperthyroïdie. Pour cela, on évite de trop consommer : algues, le sel iodé, les poissons marins, les mollusques et les crustacés, ainsi que le jaune d'œuf et le lait.

Thyroïde : 5 boissons qui sont un danger

L’alimentation peut perturber le fonctionnement de la thyroïde mais, il ne faut pas faire attention uniquement au contenu de notre assiette, celui de notre verre peut aussi affecter cette glande qui produit les hormones. Raphaël Gruman, nutritionniste, a identifié pour Medisite 6 boissons qui perturbent le fonctionnement de la glande.

1 - Il précise que le café est déconseillé aux personnes qui souffrent d'hyperthyroïdie. En effet, l'excès d'hormones thyroïdiennes peut provoquer une accélération du rythme cardiaque, un amaigrissement, un état d'anxiété ou de fatigue chronique. Or, la caféine peut aggraver ces troubles.

2 - Le thé est également une boisson chaude à consommer avec prudence pour les patients atteints d'une hyperthyroïdie. En effet, comme la caféine, la théine peut amplifier les symptômes de leur maladie.

3 - Les boissons light ou allégées sont à éviter selon le nutritionniste interrogé par Medisite. En effet, les édulcorants artificiels sont soupçonnés d'être liés à l'hypothyroïdie.

4 - Les déséquilibres des hormones thyroïdiennes peuvent s'aggraver et s'ajouter aux effets secondaires d'un excès d'alcool tels que l'excitation, les vertiges ou les troubles digestifs.

5 - Les personnes souffrant d'hypothyroïdie doivent éviter de consommer de la soupe aux choux. En effet, les crucifères - famille dont appartient le chou - contiennent des thiocyanates. Or, ce sont des composés qui empêchent la thyroïde de capter correctement l’iode, un élément indispensable à son bon fonctionnement.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Présentation de la thyroïde, Par Jerome M. Hershman , MD, MS, David Geffen School of Medicine at UCLA, MSD Manuel

La thyroïde, Institut national du Cancer

Qu’est-ce que le goitre thyroïdien ?, Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild

Rouvrais Elise, Naturopathe

Nathalie Lyons, Déléguée pharmaceutique naturopathe

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.