Sommaire

Star incontestée des tables de fête, la coquille Saint-Jacques est un mollusque très apprécié des gastronomes. Elle permet de créer des recettes raffinées, gourmandes et originales, tout en apportant de nombreux atouts pour notre santé cardiovasculaire, métabolique et cérébrale.

Des effets protecteur du système cardiovasculaire

La coquille Saint-Jacques elle a un avantage par rapport aux produits carnés : sa faible teneur en "mauvaises graisses" : les acides gras saturés. Elle est riche en "bonnes graisses", celles qui protègent le cœur. Elle contient notamment de l’acide eicosapentaénoïque et de l’acide docosahexaénoïque (DHA) : deux acides gras de la famille des oméga 3, dont les effets protecteurs sur le système cardiovasculaire sont bien connus.

Une portion de 100 grammes de noix de Saint- Jacques contient moins de 50 mg de cholestérol

Lamia Zinaï, nutritionniste à Aix-en-Provence.

De nombreuses études scientifiques ont également montré l'efficacité des oméga 3 pour diminuer la pression artérielle et la quantité de triglycérides dans le sang. Faible en calorie, ce mollusque est un allié pour toutes les personnes qui souhaitent retrouver ou maintenir un poids bénéfique pour leur santé. Consommer régulièrement des coquilles Saint-Jacques - mais aussi, tout produit de la mer- contribue ainsi à réduire le risque de mortalité liée aux maladies cardiovasculaires. "Une portion de 100 grammes de noix de Saint- Jacques contient moins de 50 mg de cholestérol", souligne Lamia Zinaï, nutritionniste à Aix-en-Provence.

Les coquilles Saint-Jacques à renforcer le système immunitaire

Outre leurs effets bénéfiques d'un point de vue cardiovasculaire, les oméga-3 contenus dans les Saint-Jacques contribuent au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux. Ils contribuent également à renforcer le système immunitaire, à conserver un bon éuilibre hormonal et participent au fonctionnement cellulaire.

Pour toutes ces raisons, la coquille Saint-Jacques peut être consommée sans modération durant les fêtes ! Néanmoins, en règle générale, une portion d'adulte correspond à environ 100 g. Les enfants peuvent consommer des portions allant de 10 à 70 g selon leur âge.

La coquille Saint-Jacques (Pecten maximus) est la favorite des gourmets. Elle se reconnaît à sa grande taille et à sa forme particulière : la coquille doit mesurer au moins 11 cm de large et sa valve supérieure est plate, contrairement aux pétoncles dont les deux valves sont bombées.

Des vertus anti-inflammatoires

Les oméga 3 - contenus dans la coquille Saint-Jacques - présentent également des vertus anti-inflammatoires, favorables pour la santé des personnes qui souffrent de maladies inflammatoires de l’intestin (maladie de Crohn, Rectocolite hémorragique), d'asthme, d'arthrite rhumatoïde, d'endométriose ou encore de psoriasis.

Les oméga 3 sont, par ailleurs, une composante importante de notre cerveau. Pour fonctionner correctement, cet organe a besoin d'une forme particulière de cet acide gras : le DHA. Les oméga 3 aident le cerveau à conserver ses fonctions, sa plasticité et sa capacité à favoriser la communication entre les neurones. Ces "bonnes graisses" peuvent également prévenir certains troubles de l'humeur. Une carence en oméga 3 favorise, en effet, des comportements dépressifs.

Une faible teneur en lipides et en glucides

Avec sa teneur réduite en graisses (0,5g en moyenne pour 100 g), la coquille Saint-Jacques gagnerait à être davantage consommée. Elle fait partie des produits d'origine animale les moins riches en lipides. Il s'agit donc d'un aliment intéressant pour toutes les personnes qui souffrent de surpoids ou d'obésité, qui veulent contrôler leur poids, ou qui présentent un taux de mauvais cholestérol trop élevé.

La teneur très basse en glucides (3,2 g pour 100g) de la coquille Saint- Jacques en fait également un allié des personnes présentant un diabète. Dans ces conditions, ce mollusque est intéressant pour prévenir et limiter les complications des personnes présentant des problèmes métaboliques et cardiovasculaires.

Un fort pouvoir antioxydant

Particulièrement riche en oligo-éléments et notamment, en sélénium (21,4 µg/100 g, ANC : 55 à 70 µg/j), dont le pouvoir antioxydant n'est plus à démontrer, la coquille Saint-Jacques consommée régulièrement contribue à ralentir le vieillissement cellulaire. Ce mollusque raffiné est également riche en en zinc (oligo-élément qui stimule notre système immunitaire), en calcium (principal constituant de nos os), en potassium (favorisant le maintien de la tension artérielle normale), en magnésium (régulant le rythme cardiaque et toutes les réactions de notre corps). La coquille Saint-Jacques est aussi riche en iode dont la carence peut déséquilibrer les hormones thyroïdiennes. "La thyroïde est une glande centrale pour notre métabolisme. Lorsqu'elle est déséquilibrée, elle peut entraîner une fatigue intense, un sommeil perturbé, une frilosité et un sentiment de déprime", souligne Lamia Zinaï.

Une excellente source de protéines

La coquille Saint-Jacques est dotée d'une grande richesse en protéines de très bonne qualité (17%). Elle bénéficie de la présence de tous les acides aminés essentiels : ceux que notre corps ne sait pas fabriquer. Outre le fait que les protéines jouent un rôle indispensable dans le développement et le renouvellement de nos cellules, elles sont utiles à la formation et au renforcement des muscles.

"La coquille Saint-Jacques est également riche en vitamines du groupe B (B9 et B12), essentielles au système nerveux, à la formation des globules rouges et à la santé mentale et physique. La vitamine B12 est la seule vitamine que l'on ne trouve pas dans le monde végétal. La consommation de ce mollusque est donc très intéressante pour toutes les personnes qui ne mangent pas de viande", conclut Lamia Zinaï.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Merci à Lamia Zinaï, nutritionniste à Aix-en-Provence

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.