La bière séduit de plus en plus les Français. Si avec 30 litres par an et par habitant, l’Hexagone reste l’un des pays de l’Union européenne qui consomme le moins (26ᵉ sur 28), la petite mousse gagne des parts de marché. Toutefois, si vous êtes au régime ou attentif à votre ligne, attention ! La boisson alcoolisée est réputée calorique. Une équipe de chercheurs espagnols a passé au crible 13 ans de recherches sur la bière pour déterminer quelle quantité pouvait être bue sans prendre de poids.

Bière : quelle quantité ne pas dépasser ?

Les chercheurs en nutrition et en sciences alimentaires ont analysé les données recueillies par 6 études menées sur la bière entre janvier 2007 et avril 2020 afin de mieux comprendre les effets de cette boisson alcoolisée sur la santé. “Ces dernières années, il y a eu un intérêt croissant pour les effets potentiels sur la santé d'une consommation modérée d'alcool”, expliquent-ils dans leur article paru dans la revue Nutritient.

En tentant de déterminer les bienfaits d’une consommation modérée de bière, les scientifiques ont confirmé - ce que l’on savait intuitivement déjà - la bière "semble avoir un effet direct sur la prise de poids et sur le tour de taille chez les hommes". Toutefois, bonne nouvelle pour les amateurs de pintes. Les scientifiques ont pu déterminer la quantité à ne pas dépasser pour continuer à perdre du poids tout en profitant de sa boisson préférée.

Selon leurs travaux, boire 50 cl ou plus de bière (soit une pinte) par jour augmente le risque de ne pas perdre de poids. Ils précisent toutefois qu’il faut rester vigilant. Les calories contenues dans la boisson et le taux d'alcool s'additionnent aux autres apports quotidiens. Il est donc important d'adapter sa consommation en fonction des repas pris dans la journée.


Les 4 effets bénéfiques de la bière

Les chercheurs ont également voulu examiner "les effets associés à la bière sur les facteurs de risque cardiovasculaires et métaboliques afin d'identifier un niveau de consommation qui peut être considéré comme modéré" et bénéfiques. L’analyse des données recueillies pendant plus de 13 ans a permis de mettre à jour 4 atouts santé à boire une petite mousse :

  • Un effet protecteur sur les maladies cardiovasculaires : 5 des 6 études compilées assure que la bière protège le cœur. Les antioxydants contenus dans la boisson semblent protéger les personnes qui boivent régulièrement jusqu'à environ 40cl par semaine.
  • Prévenir le diabète chez les hommes : selon les chercheurs, les hommes qui ne boivent pas de bière présentent un risque significativement plus élevé de développer des problèmes de glycémie… que les buveurs occasionnels de bière. “Cela suggère que la consommation occasionnelle de bière peut être protectrice [contre le diabète] chez les hommes”, assurent-ils dans leur article.
  • Une meilleure densité osseuse : les scientifiques expliquent que "de très faibles niveaux de consommation de bière ont été associés à une diminution du risque de fracture". Ils avancent que des composants non alcoolisés de la boisson seraient impliqués dans cet effet protecteur. Ils ajoutent : "d'autres composés présents dans la bière (par exemple, des phytoœstrogènes tels que la 8-prénylnaringénine) agissent en synergie avec le silicium pour stimuler les cellules ostéoblastiques, améliorent la structure osseuse et aident à reminéraliser les os et les dents".
  • Faire baisser cholestérol : selon les travaux menés, la bière favorise la production du bon cholestérol et aide à la régulation du mauvais cholestérol. Il est important de noter que cela a été trouvé lorsqu'une très petite quantité de bière a été consommée, entre 1,5cl et 3cl par jour.


Sources

https://www.mdpi.com/2072-6643/13/3/879/htm

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.