Mycose vulvaire : l'huile de coco pour calmer les démangeaisons

Publié le 30 Novembre 2017 par La Rédaction Médisite
Généralement bénigne, la mycose vulvaire n'en est pas moins désagréable... Pour soulager les démangeaisons de la vulve, pensez à l'huile de coco : ses nombreuses vertus médicinales en font un parfait remède dans ce type d'infection.
1

5495196-inline-500x333.jpg© Istock

Huile de coco : pourquoi combat-elle la mycose vulvaire ?

Grâce à plusieurs de ses constituants, notamment les vitamines E, K et l'acide laurique, l'huile de coco, ou huile de noix de coco, nourrit, hydrate et apaise les peaux irritées. Elle a également une action anti-inflammatoire… Elle permet ainsi de calmer les démangeaisons de la vulve en cas de mycose vulvaire mais pas seulement : elle est également couramment utilisée pour soigner l’eczéma par exemple. De plus, l'huile de coco a d'intéressantes propriétés antifongiques. Autrement dit, elle ne soulage pas seulement les démangeaisons : elle combat aussi les levures responsables de la mycose vulvaire !

1

Comment l'utiliser contre la mycose vulvaire ?

Pour soulager le plus efficacement possible les démangeaisons de la vulve, privilégiez une huile de coco vierge, extraite à première pression à froid. Vous pouvez en trouver assez facilement dans les magasins bios ou au rayon des huiles végétales d'un supermarché. Il est recommandé de laver et sécher délicatement la zone à traiter avant d'appliquer un peu d'huile de coco dessus. Au choix, vous pouvez l'appliquer directement avec vos mains bien propres ou du coton stérile. Vous pouvez le faire deux à trois fois par jour jusqu'à guérison de la mycose vulvaire. Conseil : en cas de symptômes intenses, de forte fièvre ou de mycose persistante, consultez un médecin.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X