Un médicament capable de réguler l'appétit a permis à certaines personnes de perdre environ 20% de leur poids corporel, selon un essai international. Il s'agit du sémaglutide. Il a été administré à près de 2000 personnes de façon hebdomadaire, parallèlement à une alimentation équilibrée et à des exercices physiques. Le sémaglutide est un médicament antidiabétique injectée par voie sous-cutanée.

Les scientifiques britanniques à l'origine de cet essai espèrent ce traitement marque une "nouvelle ère" dans le traitement de l'obésité et ouvre la voie à de nouvelles thérapies.

"J'ai passé les 20 dernières années à faire de la recherche sur l'obésité, jusqu'à présent, nous n'avions pas trouvé de traitement efficace contre l'obésité en dehors de la chirurgie bariatrique", rapporte la professeur Rachel Batterham, de l'UCL, l'un des chercheurs britanniques, à la presse anglaise (BBC News).

Sémaglutide : une perte de poids moyenne de 15 kg au cours de l'essai de 15 mois

Le médicament administré à près de 2000 personnes a généré une perte de poids moyenne de 15 kg au cours de l'essai de 15 mois. Jan, une des volontaires, a perdu 28 kg, soit plus d'un cinquième de son poids corporel.

"La drogue a changé ma vie et a complètement bouleversé mon rapport à la nourriture", a-t-elle confié. Ce médicament lui a permis de réguler sa faim. Dès l'arrêt du médicament à la fin de l'étude, Jan a retrouvé son appétit a commencé à reprendre du poids.

Le médicament imite une hormone libérée après un repas copieux

Il se trouve que le médicament agit en détournant les niveaux d'appétit du corps et en imitant une hormone - appelée GLP1 - qui est libérée après un repas copieux. Cela signifie qu'après avoir pris le sémaglutide, vous retrouvez les mêmes sensations qu'après un dîner : la satiété. À la seule différence que vous n'avez ingéré aucune calorie.

Les résultats de l'étude, publiés dans le New England Journal of Medicine, ont montré que 32% des volontaires ont perdu un cinquième de leur poids corporel avec le médicament.

La Pr Batterham s'attend à ce que le médicament soit utilisé par des cliniques spécialisées dans la perte de poids. De son côté, le professeur Sir Stephen O'Rahilly, de l'Université de Cambridge, souligne que "la quantité de poids perdue est supérieure à celle observée avec n'importe quel médicament anti-obésité déjà autorisé".

Sémaglutide : quels effets secondaires ?

Attention à ne pas vous méprendre : si ce médicament est une option pour aider à perdre du poids, il doit être associé à certains efforts au niveau de l'hygiène de vie (alimentation saine, activité physique...)

L'étude fait aussi mention d'effets secondaires, notamment des nausées, de la diarrhée, des vomissements et de la constipation. D'autres essais d'une durée de cinq ans sont en cours pour déterminer si la perte de poids peut être durable.

Information patient : votre expérience intéresse Medisite !

Répondez à notre questionnaire en 2 minutes :

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Obesity: Appetite drug could mark 'new era' in tackling condition, BBC, 11 février 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.