6 médicaments qui peuvent faire vomir

Publié le 30 Mai 2018 par Laurène Levy, journaliste santé
Validé par : Dr Martial Fraysse , Docteur en pharmacie
La prise d’un médicament n’est pas dépourvue de risque. Parmi les effets secondaires possibles figurent les troubles digestifs, dont les vomissements. Mais quels médicaments sont susceptibles de provoquer des nausées ? Pourquoi possèdent-ils cet effet indésirable ? Medisite vous répond, avec les explications de Martial Fraysse, docteur en pharmacie.
Publicité

Le Tramadol : des vomissements fréquents

© Adobe StockQuels médicaments ? Les antidouleurs contenant du Tramadol comme le Contramal®, le Monoalgic®, le Topalgic®, le Monocrixo®, le Takadol®, le Zumalgic® et leurs génériques.Les vomissements figurent parmi les effets secondaires fréquents (jusqu’à un patient sur 10) du Tramadol et les nausées parmi les effets secondaires très fréquents (plus de un patient sur 10) de ce médicament.

Publicité

À quel moment les effets secondaires surviennent-ils ? "En général, les effets secondaires apparaissent dès le début du traitement. Si les vomissements se manifestent après plusieurs semaines ou plusieurs mois de traitement, il faudra plutôt rechercher un éventuel effet délétère du médicament sur des organes digestifs comme l’estomac ou le foie" relève Martial Fraysse, docteur en pharmacie.

Publicité

À noter : "Quasiment tous les médicaments antidouleurs comportent les nausées et les vomissements dans leurs effets secondaires" précise le spécialiste. "Le vomissement est une réaction de défense naturelle de l’organisme à une substance neuro-excitatrice inhabituelle assimilée à un danger, sans pour autant dévaloriser l'utilité du traitement. Mais cette réaction devient ici pénible et non recherchée" ajoute-t-il. "Toutes les personnes ne réagissent cependant pas de la même façon à un même médicament : cela dépend des sensibilités personnelles."

Les opioïdes : codéine et dextrométhorphane

Quels médicaments ? Les antalgiques opioïdes contenant de la codéine (Codoliprane®, Dafalgan Codéine®, Algicalm® et leurs génériques) ou du dextrométhorphane (Dextrocidine®, Tussidane®, Vicks® sirop, Humex® sirop ou encore Drill® dextrométhorphane sirop).

Pour les médicaments contenant de la codéine ou ses dérivés, les vomissements font partie des effets indésirables survenant à une fréquence indéterminée. Les notices des médicaments contenant du dextrométhorphane précisent qu’il existe une possibilité de nausées et de vomissements.

À noter : "Ces médicaments sont désormais uniquement disponibles sur ordonnance" rappelle Martial Fraysse.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X