D’après les derniers chiffres publié le 16 août 2022 par Santé publique France, 2 749 cas de variole du singe ont été recensés en France.

Sensibiliser le grand public pour réduire les risques de contamination, c’est le choix fait par le gouvernement début juillet 2022 en élargissant la campagne de vaccination. Une mesure préventive plus que curative qui fait débat.

Monkeypox : 1 000 personnes vaccinées par semaine à Paris

L’Île-de-France est la région la plus touchée par la maladie. Selon Santé Publique France, elle regroupe 60 % des cas, devant l’Occitanie et l’Auvergne-Rhône-Alpes. C’est également celle où le nombre d’injections a le plus augmenté. L’ouverture d’un centre de vaccination spécialisé le 26 juillet 2022 dans le 13 e arrondissement, y a contribué. 1 000 personnes peuvent être reçues chaque semaine par une vingtaine de professionnels de santé du lundi au samedi.

Un rythme perturbé par une fermeture temporaire du centre début août suite à "une rupture de chaîne du froid". De nombreux patients ont été rappelés mais "sans risque sanitaire" d'après la Mairie de Paris. Le centre a rouvert ses portes le 9 août dernier. Pour autant, il n'est pas évident d'avoir un rendez-vous. "Des créneaux sont régulièrement mis en ligne" sur Doctolib "en fonction de la disponibilité des personnels médicaux et des doses de vaccins" peut-on lire sur le site. D'autres lieux de vaccination existent.

Selon un communiqué de presse rédigé par plusieurs associations de défense des droits LGBT et de lutte contre le SIDA, les mesures prises par le gouvernement pour contrôler l'épidémie sont insuffisantes. "Le Monkeypox progresse de manière alarmante. Au rythme actuel, toutes les personnes éligibles seront vaccinées fin décembre, et avec une seule dose".

Le vaccin est notamment recommandé pour les hommes "rapportant des partenaires sexuels multiples, ayant des relations sexuelles avec des hommes", avec ou sans ordonnance.

Le site Ameli recommande une injection du vaccin "dans les 4 jours après le contact à risque et au maximum 14 jours plus tard avec un schéma à 2 doses (ou 3 doses chez les sujets immunodéprimés), espacées de 28 jours".

Pour rappel, une plateforme téléphonique a été mis en place pour répondre aux questions liées à ce virus : 0 801 90 80 69. Il est gratuit, anonyme et accessible tous les jours de 8h à 23h.

Sources

Santé Publique France : https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2022/cas-de-variole-du-singe-point-de-situation-au-16-aout-2022 et https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-transmissibles-de-l-animal-a-l-homme/monkeypox/donnees/#tabs

Ameli : https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/variole-singe-monkeypox/prevenir-la-transmission-du-virus-monkeypox#:~:text=Variole%20du%20singe%20%3A%20la%20vaccination&text=Le%20vaccin%20est%20administr%C3%A9%20id%C3%A9alement,)%2C%20espac%C3%A9es%20de%2028%20jours.%20

Mairie de Paris : https://www.paris.fr/pages/variole-du-singe-ce-qu-il-faut-savoir-21437

Communiqué de presse sur Facebook : https://www.facebook.com/photo/?fbid=432387818931695&set=pcb.432388002265010

Île-de-France ARS Santé : https://www.iledefrance.ars.sante.fr/variole-du-singe-conseils-et-prise-en-charge-en-ile-de-france

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.