Sommaire

Atteinte d’une maladie auto-immune, Hélène Ségara donne régulièrement des nouvelles sur son état de santé. Et la dernière en date risque de décevoir ses fans... Ce mardi 22 février 2022, la chanteuse a dû annoncer une décision radicale à ses 95 000 abonnés sur Instagram.

Hélène Segara suit un nouveau traitement "long et fatiguant"

"Ce que je dois vous dire aujourd'hui me rend très triste", commence-t-elle, avant de laisser tomber le couperet : "Après plusieurs mois de lourds traitements, dans le plus grand secret, où j’ai toujours tenté de garder le sourire et honorer chacun de mes engagements, je dois me résoudre à limiter ma tournée".

Un choix douloureux et difficile à accepter pour la star, mais nécessaire pour sa santé. En effet, la chanteuse de bientôt 51 ans (elle fêtera son anniversaire dans trois jours) estime "qu'il serait hélas déraisonnable et épuisant pour [elle] d’enchaîner trop de concerts dans une même semaine", son nouveau traitement étant "long et fatiguant". Si elle ne donne pas de détails sur ce dernier, on sait toutefois qu'elle souffre d'une maladie oculaire rare, la névrite optique, qui lui fait peu à peu perdre la vue.

La chanteuse contrainte d'annuler une partie de ses concerts

Néanmoins, Hélène Ségara s'engage à assurer quelques dates, pour montrer à ses fans à quel point leur présence est importante pour elle. "J ’ai décidé de tout faire pour maintenir plusieurs concerts, afin de vous retrouver un peu avant d’aller mieux, ou d’en reporter d’autres", indique la chanteuse française. Soucieuse d'honorer ses engagements, elle indique qu'elle maintiendra également ses shows à la télévision et ses retrouvailles sur scène avec Andrea Bocelli, au mois de mars.

"Mes équipes et moi travaillons sur un calendrier optimal pour que je puisse à la fois gérer mon traitement et vous retrouver", explique la star, en précisant qu'elle communiquera au plus vite les dates maintenues. Avant de conclure, tristement : "malgré le courage que je dois puiser chaque jour, je dois vous avouer que ce post me brise le cœur".

Voir cette publication sur Instagram

Hélène Ségara : "les bruits ont circulé que j'étais vraiment très malade"

Le 22 mai dernier 2021, l’artiste s’était livrée sans tabou sur sa pathologie, au micro d’On refait la télé sur RTL, confiant notamment qu'un certain nombre de ses proches lui avaient tourné le dos au moment où elle avait le plus besoin d'eux.

De nombreuses personnes qui ont dû faire face à une grave maladie le savent. Il n’est pas rare de voir des personnes de son entourage s’éloigner à l'annonce du diagnostic. Être une artiste connue ne vous protège pas de cette cruelle réalité. Hélène Ségara en a fait l’amère expérience après avoir appris qu'elle était atteinte de névrite optique. "Quand mes problèmes de santé sont arrivés, il y a eu pas mal de projets, comme par hasard, qui ont disparu des écrans à ce moment-là", se rappelle-t-elle sur RTL. Elle confie : "Il y a eu un peu de peur. Les bruits ont circulé que j'étais vraiment très très malade".

Alors que les diagnostics des médecins se révélait inquiétant “la moitié du métier s'est détournée de moi en pensant que j'étais foutue, tout simplement", précise l’interprète du tube "Elle, tu l'aimes".

“ je vais leur montrer que je ne suis pas foutue”

Hélène Ségara avait été approchée pour être pour faire partie des coachs de la première saison de The Voice, mais le projet n’a pas abouti. Pour la chanteuse, sa maladie peut expliquer le revirement.

“Je pense qu'ils ont été frileux parce que j'avais des problèmes de santé. Il y avait un sondage dans un magazine télé où, à 72%, les gens avaient dit que je serais une très bonne coach pour The Voice", déplore-t-elle. Toutefois, elle ne s’est pas laissé abattre : "ça ne m'a pas découragée, au contraire. Je me suis dit : 'Non, je vais leur montrer que je ne suis pas foutue' !".

Elle relativise également : "je me dis qu'il y a tellement de gens qui ont des problèmes de santé, beaucoup plus que l'on croit. Et surtout, il y a des gens qui ont un diagnostic vital en jeu. Moi, je n'en suis pas là. Je me dis qu'il faut que je sois forte, faut que je travaille. Il faut surtout que j'amène ce message aux gens, c'est-à-dire que rien n'est insurmontable".

Hélène Ségara : sa vision en jeu

En 2013, dans une interview accordée à Télé Star, la chanteuse française révélait être "en train de perdre totalement la vue". Elle était en réalité atteinte "d'une maladie rare (...) qui ne tue pas, fort heureusement”, mais qui lui avait valu de nombreuses moqueries en raison de son physique "boursouflé”.

En octobre 2018, elle se confiait dans les pages du magazine Gala en révélant que sa maladie progressait. "Ça ne va pas mieux. Je viens d'être réopérée. Pour ne pas perdre la vue, j'ai des implants que l'on change tous les trois mois, mais j'ai un gros mental. Il y a des jours avec et des jours sans", disait-elle à nos confrères.

Début 2019, Hélène Ségara apparaissait amincie sur son compte Instagram. La chanteuse révélait alors avoir perdu 11 kilos.

Dans un entretien accordé au Journal des femmes, en mars de la même année, elle se confessait à nouveau. "Aujourd'hui, me dire : “Je suis malade et je ne sais pas combien de temps je vais le rester" me pousse encore plus à me faire plaisir. Cela fait six ans que je suis malade et je profite de ma vie chaque seconde".

En octobre 2019, elle s’était aussi confiée à Télé Star sur cette maladie qui lui impose de prendre un traitement à base de cortisone, responsable de sa prise de poids.

"Personne n'est à l'abri de ces maladies. J'avais 12 de vision à chaque œil quand un jour, un rideau est tombé devant mes yeux. Je subis encore des interventions tous les trois mois. Mais je ne veux pas me plaindre. Je suis une battante", avait-elle déclaré, avant d'ajouter "qu'il faut que je combatte aussi pour les autres".

Névrite optique : quelle est cette maladie qui affecte Hélène Ségara ?

La névrite optique est caractérisée par une inflammation du nerf optique. Ce nerf crânien permet de transmettre les informations visuelles des yeux vers le cerveau.

Concrètement, l’inflammation du nerf optique perturbe la transmission des informations visuelles des yeux vers le cerveau, ce qui entraîne une baisse soudaine de la capacité visuelle.

Celle-ci peut durer de quelques heures jusqu’à quelques jours. Elle peut être partielle, mais aussi totale et dans ce cas, provoquer une cécité.

La baisse de vision s’accompagne généralement de douleurs au niveau des yeux. Celles-ci sont souvent modérées, mais peuvent être plus intenses lors de mouvements des yeux.

La névrite optique se manifeste le plus souvent chez des adultes âgés de 20 à 40 ans.

Généralement, elle touche le sexe féminin. Son incidence annuelle est estimée entre 1 et 5 cas pour 100 000 sujets.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Hélène Ségara : "Je subis des interventions des yeux tous les trois mois", TéléStar, 11 octobre 2019.

https://www.rtl.fr/culture/musique/beaucoup-de-gens-m-ont-tourne-le-dos-au-moment-le-plus-critique-confie-helene-segara-7900030901

Instagram @helenesegaraoff

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.