Votre vue baisse et vous sentez que vous avez besoin de consulter un ophtalmologue rapidement ? Selon la région, le département, ou même la ville où vous vivez, le délai pour obtenir un rendez-vous peut être bien plus long que vous ne le pensez… Dans son dernier hors-série consacré à la vue, le magazine 60 millions de consommateurs dénonce les inégalités d’accès à cette spécialité médicale.

Ophtalmo : de fortes disparités régionales pour avoir rendez-vous

Dans ce hors-série, vous pourrez découvrir la carte de France des délais d’attente, et ainsi découvrir si vous habitez dans une des zones les plus chanceuses, où vous pouvez décrocher une consultation en moins d’un mois. Ou si, au contraire, vous résidez dans l’une de ces villes où il vous faudra patienter plus d’un an. Celle-ci se fonde sur une étude menée par Le Guide Santé au printemps dernier, auprès de 5 755 cabinets français.

On peut ainsi découvrir que dans trois régions, le délai moyen d’attente pour prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste est supérieur à deux mois.

  • En Normandie, le délai d’attente moyen est de 90 jours.
  • En Bourgogne-Franche-Comté, le délai d’attente moyen est de 89 jours.
  • En Occitanie, le délai d’attente moyen est de 83 jours.

Il faut parfois attendre plus d’un an pour consulter un ophtalmo

Si l’on se penche sur les statistiques relevées à une échelle plus locale, on constate vite que le laps de temps pour consulter un expert des yeux peut être encore largement plus élevé. Dans certaines villes, il peut même dépasser un an. C’est notamment le cas à :

  • Montargis (554 jours) ;
  • Laon (400 jours) ;
  • Aurillac (377 jours).

Ophtalmologue : l’Île-de-France est favorisée

À l’inverse, certains territoires sont largement favorisés en termes de santé oculaire. En particulier, l’Île-de-France, puisqu’il est possible d’y obtenir un rendez-vous en moins d’un mois. Dans certaines villes, telles que Saint-Cloud, ce délai est même inférieur à une semaine.

L’association de consommateurs rappelle toutefois que ces territoires sont plutôt des exceptions, puisque la moyenne nationale pour obtenir une première visite chez l’ophtalmologiste est de 61 jours. Dans l’Hexagone, près d’un tiers de ces professionnels refuse même les nouveaux patients.

À quoi est dû ce délai d’attente pour obtenir un rendez-vous ?

D’après l’enquête publiée dans ce hors-série, le nombre insuffisant de professionnels de la vue, par rapport aux besoins de la population, s’explique par une décision gouvernementale prise dans les années 1980. Interrogé par le magazine, le Dr Thierry Bour, président du Syndicat national des ophtalmologistes de France, précise que : “les autorités pensaient que l’offre médicale pléthorique induisait une trop forte demande de rendez-vous de la part des patients”.

En conséquence, le nombre de médecins formés chaque année a diminué de 60 % en l’espace de vingt ans, et ceux qui partaient à la retraite n’étaient pas remplacés. Ce n’est qu’au début des années 2000 que le nombre d’étudiants admis en études de médecine a commencé à être revu à la hausse.

Le Snof espère réduire de moitié ce délai d’ici à 2 ans

Si cela a permis une réduction progressive du délai d’attente, celle-ci est encore largement insuffisante, en particulier dans les zones moins densément peuplées, peu attractives pour les professionnels de santé. L’ambition du Snof est donc d’améliorer la répartition des médecins sur le territoire français pour limiter les déserts médicaux ; et régler le problème des délais d’attente pour obtenir un rendez-vous.

Envie d'en savoir plus ? Vous pouvez retrouver la carte complète des délais d’attente et les conseils d’un ophtalmologue pour obtenir un rendez-vous le plus rapidement possible dans le dernier hors-série de 60 millions de consommateurs.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Consultation en ophtalmologie : réduire le délai d'attente, 60 millions de consommateurs, hors-série "santé des yeux", octobre-novembre 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.