La bronchiolite est une infection respiratoire des petites bronches due au virus respiratoire syncytial (VRS). Chaque année en France, la bronchiolite touche 30% des enfants de moins de 2 ans, c’est-à-dire environ 500 000 bébés. Dans le monde, la bronchiolite est responsable de 60 000 décès de nourrissons par an. S’il existe déjà un vaccin préventif commercialisé par AstraZeneca sous le nom de Synagis, il était seulement réservé aux bébés nés prématurément et aux enfants très à risque. Sanofi et AstraZeneca ont donc collaboré pour mettre au point un vaccin dont tous les nourrissons pourront bénéficier.

Vaccin contre la bronchiolite : une efficacité d’environ 75%

Le vaccin développé par Sanofi et AstraZeneca est différent des autres vaccins. En effet, il s’agit du premier agent d’immunisation passive injecté avant l’âge d’un an chez les nourrissons. En pratique, ce traitement préventif fonctionne grâce à l’introduction dans l'organisme un anticorps monoclonal développé en laboratoire, ici le virus responsable de la bronchiolite. Les bébés n’ayant pas encore développé une immunité capable de se défendre, ce traitement préventif leur permettra de se protéger en leur donnant des anticorps en une seule dose. Dans son communiqué de presse, Sanofi précise que : “Menée sur 1 490 nourrissons entre juillet 2019 et février 2021, la phase 3 de l'essai clinique du vaccin a démontré une efficacité de 74,5 % contre les infections (pneumonie, bronchiolite) causées par le VRS nécessitant une prise en charge.” Quant à Jean-François Toussaint
Responsable Monde, Recherche et Développement Vaccins, Sanofi, il a déclaré “l’avis favorable que le CHMP a rendu aujourd’hui constitue l’une des avancées les plus importantes en termes de santé publique et de lutte contre le VRS depuis plusieurs dizaines d’années et a le potentiel d’alléger considérablement le lourd fardeau physique et psychologique que ce virus fait peser sur les familles et les systèmes de santé. Grâce à cet avis, nous sommes en bonne voie d’atteindre notre objectif et de protéger tous les nourrissons contre les infections par le VRS, au moyen d’une seule dose.”

Bronchiolite : une infection qui touche aussi les personnes âgées

Quand on évoque la bronchiolite, on pense immédiatement aux jeunes enfants. Et pourtant, l’épidémie de bronchiolite touche également les personnes âgées. Malheureusement, ce vaccin/traitement préventif ne sera pas destiné à ce public fragile. De nombreux laboratoires travaillent actuellement dans la mise au point d’un vaccin spécifique pour les personnes âgées. Sur le site officiel du Ministère de la Santé et de la Prévention, des recommandations sont diffusées afin de limiter la transmission du virus VRS :

  • Se laver régulièrement les mains ;
  • Utiliser une solution hydro-alcoolique si on ne peut pas se laver les mains ;
  • Aérer son logement au moins 10 minutes par jour ;
  • Eviter les endroits confinés ;
  • Ne pas partager la vaisselle ;
  • Nettoyer régulièrement les jouets et les doudous des enfants ;
  • Ne pas fumer à côté des jeunes enfants ;
  • Se couvrir la bouche quand on est enrhumé ou que l’on tousse ;
  • Porter un masque si on est malade en présence des personnes fragiles ;
  • Éviter les embrassades avec les personnes fragiles.

Sources

https://www.sanofi.com/fr/media-room/communiques-de-presse/2022/2022-09-16-06-00-00-2517378

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/les-maladies-de-l-hiver/article/la-bronchiolite

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.