Fièvre typhoïde : les complications

Publié le 05 Juillet 2018 à 18h01 par La Rédaction Médisite
La fièvre typhoïde est une maladie infectieuse transmise par la bactérie Salmonella Typhi. Sans traitement, cette maladie peut être mortelle. La meilleure prévention est la vaccination, surtout chez les voyageurs.

6748782-inline-500x264.jpg© Istock

Comment la fièvre typhoïde se manifeste-t-elle ?

La fièvre typhoïde se manifeste surtout dans les pays en voie de développement. La bactérie Salmonella Typhi contamine le sujet par l'eau, les aliments mal lavés ou une mauvaise hygiène des mains. Les symptômes apparaissent une à deux semaines après la contamination. On observe une fièvre élevée, dépassant parfois 40 degrés, une grande fatigue, des douleurs abdominales, des maux de gorge. Une constipation apparaît dans un premier temps puis elle est suivie par une diarrhée, très contagieuse. La fièvre typhoïde peut provoquer une confusion mentale et le diagnostic doit être évoqué devant l'apparition de taches roses sur le torse.

Quelles sont les complications de la fièvre typhoïde ?

En l'absence de traitement antibiotique adapté, la fièvre typhoïde peut entraîner de graves complications, pouvant aller jusqu'à la mort. On peut observer des hémorragies digestives, une péritonite, si la bactérie se dissémine dans la cavité abdominale, une septicémie, une pneumonie, une méningite, une endocardite ou une ostéomyélite. En résumé, la bactérie peut se propager dans quasiment tous les organes. Le meilleur moyen d'éviter la contamination est la vaccination, qui doit être proposée chez tous les voyageurs partant en zone d'endémie.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X