Sommaire

Humidifier l'atmosphère et boire beaucoup


Humidifier l'atmosphère et boire beaucoup© Fotolia

© Jiri Hera - Fotolia.com

Comment :
- utilisez un humidificateur que vous installerez dans les pièces principales et votre chambre. Un simple linge mouillé posé sur un radiateur peut faire l'affaire pendant l'hiver.
- vous pouvez également faire des inhalations avec 10 à 15 gouttes d'HE de thym ou d'eucalyptus dans un bol d'eau chaude. Respirez les vapeurs 10 min, 1 à 2 fois/jour jusqu'à complet rétablissement.
- buvez beaucoup de liquides à température ambiante ou tiède.
Pourquoi : "L'atmosphère humide et les boissons réhydratent les muqueuses des voies respiratoires et facilitent la dilution de mucus qui encombrent les cordes vocales" explique le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin.
Pensez-y : évitez de vous racler la gorge car ce réflexe a tendance à amplifier le problème et à traumatiser les cordes vocales.

Eviter café et thé !


Eviter café et thé !© Fotolia

© Antonio Gravante - Fotolia.com

Lesquels : évitez si possible le café et le thé, contenant des substances comme la caféine, qui ont tendance à assécher et irriter les cordes vocales. Limitez également au maximum l'alcool et les boissons trop froides qui ont tendance à fragiliser cette zone de la gorge. De la même manière, certains aliments aggravent un reflux déjà présent et irritent les muqueuses : c'est le cas des tomates, des agrumes comme les oranges, des aliments épicés.
Limiter leur consommation jusqu'à complet rétablissement.

Oligo-éléments, homéopathie et plantes

Oligo-éléments, homéopathie et plantes© Fotolia

© Sergii Moscaliuk - Fotolia.com

Quels traitements en cas de laryngite :
- Les oligo-éléments : utilisez un mélange de manganèse-cuivre (1 ampoule 3 fois/semaine)*, en alternance avec du cuivre-or-argent (1 ampoule 3 fois/semaine) jusqu'à la guérison.
- L'homéopathie : prendre 3 granules d'Arum triphyllum 5CH 3 fois/jour associées à du Mercurius solubilis 5CH 3 fois/jour avant les repas jusqu'à la guérison.
- La phytothérapie : prendre 4 à 5 gouttes d'HE d'eucalyptus, de naouli, de térébenthine ou de camphre matin et soir en inhalation ou en diffusion dans l'air ambiant, jusqu'à la guérison.
Contre-indications : les HE sont déconseillées chez les enfants et les femmes enceintes.
Prix : 6,50€ les 28 ampoules Oligosol de manganèse-cuivre, 4€ le doseur de 60ml de cuivre-or-argent, 1 à 2€ les tubes d'homéopathie, entre 5 et 10€ les HE.

* il est possible également de le prendre en préventif soit 1 ampoule de manganèse-cuivre 3 fois/semaine de septembre à mars.

Quand faut-il consulter ?

Quand faut-il consulter ?© Fotolia

© JPC-PROD - Fotolia.com

A quel moment : si votre enrouement s'accompagne d'un gonflement au niveau du cou, de douleurs au niveau des oreilles, de difficultés pour déglutir, ou si le symptôme perdure plus de 3 semaines sans aucune guérison, il est temps de consulter.
Pourquoi : l'enrouement n'est qu'un symptôme. Il est préférable de consulter un médecin ORL pour traiter, s'il y a, une maladie sous-jacente (laryngite, paralysie d'une corde vocale pour cause neurologique...) et vérifier l'état de vos cordes vocales.
L'enrouement persistant peut indiquer la présence d'un polype ou d'une tumeur au niveau des cordes vocales. La formation anormale de cellules dans cette zone crée un encombrement, entraînant un enrouement de la voix.

Supprimer les situations qui entretiennent l'enrouement


Supprimer les situations qui entretiennent l'enrouement© Fotolia

© hartphotography - Fotolia.com

Les causes les plus fréquentes : le tabac, une infection ORL comme une laryngite*, une toux qui persiste, une soirée dans un lieu bruyant où vous avez été obligé(e) de forcer sur votre voix, la pollution, un reflux gastro-oesophagien**.
Pourquoi : les cordes vocales sollicitées en excès ou malmenées ne vibrent plus ou mal et une inflammation du larynx s'installe. Le risque si vous ne les mettez pas au repos : aggraver le surmenage des cordes vocales jusqu'à être aphone, et favoriser l'apparition de petites lésions.
Pour la soigner, rien de mieux que de les mettre au repos total en évitant de parler et surtout de chuchoter et de téléphoner qui ne font qu'aggraver la situation.
Combien de temps : garder le repos de la voix de 24 à 48h.

* à la suite d'un refroidissement. Dans ce cas, l'enrouement peut s'accompagner d'un mal de gorge, de fièvre et d'une gêne respiratoire.
** les remontées acides pendant la nuit sont très irritantes et peuvent provoquer une inflammation des cordes vocales.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.