Irritation de l'oeil : un signe d'arthrite rhumatismale ?

Publié le 05 Décembre 2018 par La Rédaction Médisite
L’irritation de l’œil représente l’un des motifs de consultation ophtalmologique les plus fréquents. Il faut dire que nos yeux sont particulièrement exposés aux multiples agressions extérieures. Sécheresse de l’œil, obstruction des canaux lacrymaux, arthrite rhumatismale… Découvrez les causes potentielles de l’irritation oculaire.
Publicité

6755908-inline-500x333.jpg© Istock

Irritation de l'œil : un larmoiement insuffisant ?

Les larmes sont indispensables pour maintenir une bonne hydratation de l’œil. Mais lorsqu’elles viennent à manquer, la sécheresse oculaire ? ou xérophtalmie ? guette ! Le déficit de larmes est généralement causé par une production insuffisante des glandes lacrymales. L’âge mais également les fluctuations hormonales peuvent être responsables de ce manque de sécrétions. Or, les larmes servent à lubrifier la surface du globe oculaire, ce qui va faciliter les mouvements répétés de paupières. En plus d’être un facteur important d’irritations oculaires, la sécheresse oculaire contribue à augmenter le risque d’infection.

Publicité

Irritation de l'œil : le symptôme d’une pathologie rhumatismale ?

Cela peut paraître étonnant, mais oui, certaines pathologies rhumatismales peuvent avoir une incidence sur les yeux. Il n’est pas rare, en effet, que des patients souffrant d’arthrite présentent une xérophtalmie. Dans ce cas précis, la recherche d’un syndrome de Gougerot-Sjögren est généralement effectuée. Il s’agit d’une maladie auto-immune, souvent associée à une autre pathologie, qui affecte les glandes lacrymales et salivaires et impacte leurs sécrétions respectives. Les patients se plaignent alors de brûlures ophtalmiques et/ou de la sensation désagréable d’avoir un corps étranger dans l’œil.

Publicité

Irritation de l'œil : une infection en cause ?

Bactéries, virus, parasites… Les yeux sont en première ligne et présentent un risque infectieux majoré. Les infections oculaires susceptibles de se traduire par une irritation oculaire sont multiples. Si la conjonctivite représente l’infection la plus courante, elle est bien loin d’être la seule. Kératite, uvéite, glaucome, endophtalmie, orgelet, chalazion, blépharite… Toutes ces infections peuvent se manifester par différents symptômes oculaires qui vont nécessiter une prise en charge médicale adaptée.

Irritation de l'œil : quelles autres causes possibles ?

Une fois les principales causes écartées, l’ophtalmologue va approfondir ses recherches en examinant les habitudes de vie de son patient. De nombreux facteurs peuvent, en effet, irriter considérablement les yeux. C’est le cas, par exemple, de la climatisation, de la fumée du tabac, de l’exposition prolongée aux écrans d’ordinateur ou encore du chlore contenu dans les piscines. Le soleil représente aussi un potentiel ennemi pour les yeux tandis que certaines substances médicamenteuses peuvent également avoir des effets secondaires qui influencent directement la production lacrymale. Ces différents facteurs de risques extrinsèques peuvent toutefois être maîtrisés par l’adoption de simples mesures préventives : port de lunettes (soleil, plongée), arrêt de la climatisation, remplacement d’un médicament par un autre…

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X