Protection solaire : les indispensables a moins de 30 €, selon une dermatologue

Vous avez déjà glissé votre maillot de bain et vos tongs dans votre valise, pour partir en vacances cet été. Mais avez-vous pensé à votre protection solaire ? Écran total, poudre matifiante anti-UV, lait réparateur… Le Dr Isabelle Gallay, dermatologue et vice-présidente du Syndicat National de Dermatologie Vénérologie, nous a listé les meilleurs produits pour protéger sa peau sans exploser son budget. Aperçu en images dans ce diaporama.

Adaptez votre protection à votre peau et à l’ensoleillement

Pour protéger sa peau de façon optimale en été, il faut bien évidemment l’hydrater - comme tout le reste de l’année - mais aussi utiliser une protection solaire adaptée à son type de peau. “L’application SoleilRisk est une aide précieuse pour évaluer son phototype. Il permet de déterminer le degré de photoprotection à respecter en fonction de ce dernier, mais aussi selon le lieu où l’on passe ses vacances”, indique la spécialiste.

Dans tous les cas, il convient de glisser dans sa valise et dans son sac de plage, quelques produits indispensables : une crème solaire, un soin après-soleil et stick de protection pour les lèvres. Pour les choisir, n’hésitez pas à piocher parmi les suggestions de notre spécialiste, listées dans notre diaporama.

Les produits efficaces ne sont pas tous hors de prix

Avec cette sélection, vous pouvez facilement concocter une trousse de protection solaire qui protègera votre famille durant tout l’été, pour moins de 30 € ! En effet, comptez une quinzaine d’euros en moyenne pour un écran total efficace, dix euros en moyenne pour un après-soleil et moins de cinq euros pour le baume à lèvres.

Si vous le souhaitez, vous pouvez renforcer votre protection grâce à d’autres produits, comme un spray protecteur pour les cheveux ou encore du maquillage doté d’un indice SPF. Attention toutefois, ce dernier ne remplace pas la crème solaire sur le visage, mais vient seulement ajouter une barrière supplémentaire sur la peau. “Bien sûr, dans tous ces cas, le couvre-chef est conseillé et l’exposition entre 12 h et 16 h doit être évitée”, précise le Dr Gallay.

Sources

Merci au Dr Isabelle Gallay, dermatologue et vice-présidente du Syndicat National de Dermatologie Vénérologie (SNDV). 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.