10 villes ou votre peau est mise a rude epreuve

Vivre en ville peut avoir un impact sur l'aspect et la santé de votre peau. Une société de cosmétique basée en Suisse, connue sous le nom de Covalo, vient d'établir un classement qui identifie les villes les plus saines et les néfastes pour la peau. 

"En ville, certains facteurs comme la pollution, des facteurs météorologiques comme les UV, le taux d’humidité, les températures et le vent, ainsi que des facteurs émotionnels comme le stress, peuvent avoir des effets sur notre peau, explique Covalo. Cela peut conduire à un vieillissement prématuré de l’épiderme, provoquer des inflammations ou des maladies cutanées par exemple".

La société a sélectionné 80 villes parmi les plus peuplées du monde et a déterminé l'impact du mode de vie des habitants sur leur peau. On passe en revue dans notre diaporama les 10 villes où l'épiderme est le plus mis à l'épreuve.

"Paris se place en 26e position : l’humidité élevée, la qualité de l’air et notamment la pollution lui font perdre des points. La deuxième ville française analysée est Marseille, qui occupe le 44e position au classement général. Le fort stress dû aux embouteillages, la qualité de l’air et l’indice UV annuel moyen peuvent détériorer votre peau dans la ville portuaire française", relaye Covalo.

Pollution, stress, tabac : pourquoi vivre en ville peut avoir un impact sur la peau

Oui, l'âge aura un impact sur la peau. Les rides résultent de la perte progressive d’élasticité de la peau. Elles sont causées par le relâchement cutané lié à l’âge, mais aussi par d'autres facteurs externes tels que la pollution, le tabac, le stress ainsi que certaines conditions météorologiques.

Covalo a tenu compte de l'ensoleillement de villes pour établir leur classement. C'est logique quand on sait que la vitamine D est fondamentale pour régénérer la peau. Elle permet également de conserver une peau ferme, jeune et tonique. La peau a cruellement besoin de vitamine D afin de se renouveler en vue de rester fraîche, souple et hydratée.

En outre, il a déjà été établi que la pollution pouvait être à l’origine d’un vieillissement prématuré de l’épiderme et de maladies cutanées. La pollution augmente aussi le stress oxydatif, ce qui implique le vieillissement cellulaire. Ce n'est donc pas un hasard si Covalo en a tenu compte dans son classement.

"La fumée de cigarette oxyde les cellules de l’épiderme"

Le stress aura aussi un impact sur la peau. Cet état modifie l'immunité de l'organisme, mais aussi de la peau. En cas de stress chronique, la sécrétion d'adrénaline s'emballe. "Ce pic provoque alors un état de tension nerveuse, diminue le flux de sang  destiné à la peau et favorise son acidification ; tout cela étant alors la source d’eczéma, de psoriasis, voire d’acné chez les patients qui en sont sujets", nous précise de son côté le Dr Paul Dupont, dermatologue à Toulouse.

Enfin, l'effet du tabac sur la peau n'est plus à démontrer. Les extraits de fumée de tabac modifient l’activité des protéines régulant le renouvellement des cellules de la peau, les métallo protéinases matricielles. Chaque bouffée de fumée de cigarette dégage 200 000 radicaux libres qui vont attaquer les cellules de la peau et entraîner des effets sur le contour des yeux et la peau du visage dans son ensemble.

"La fumée de cigarette oxyde les cellules de l’épiderme et diminue la cohésion entre derme et épiderme, ce qui est la cause des rides. Le tabac rend, en outre, le teint plus terne", détaille le Dr Dupont.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://covalo.com/study/skin-friendly-cities-fra

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.