Nez bouché: les conséquences

La sensation de nez bouché fait souvent suite à un rhume persistant, responsable d’une inflammation des muqueuses. Cette congestion nasale impacte la qualité de vie. Le sujet ronfle, dort mal, perd momentanément le goût des aliments et l’odorat, se plaint d’une perte d’audition, voire d’acouphènes. Dans le meilleur des cas, il faut attendre 15 jours à 3 semaines pour que tout rentre dans l’ordre.

Fumigation: définition et mode d’emploi

Pour éviter que la congestion nasale ne s’installe de façon chronique, il est vivement recommandé de décongestionner les voies respiratoires en optant pour une solution naturelle: la fumigation, plus connue sous le nom d’inhalation. Il s’agit d’un procédé simple qui permet d’inhaler des vapeurs obtenues par la macération, dans de l’eau bouillante, de plantes aux vertus décongestionnantes.Le mode de préparation d’une fumigation est le suivant:- dans une casserole d’eau, déposer feuilles, tiges et/ou sommités de plantes anti-rhume, telles que l’eucalyptus, le thym, la menthe poivrée ;- porter le mélange à ébullition, puis éteindre la source de chaleur ;- s’installer au-dessus de la casserole de façon à respirer la vapeur qui s’en échappe, après avoir recouvert sa tête et la casserole d’une serviette de bain.On peut aussi recourir à un inhalateur dans lequel on verse le mélange encore bouillant. Dans ce cas, l’utilisation d’un drap de bain n’est pas nécessaire. Quelle que soit la méthode, la fumigation anti-rhume doit durer entre 4 et 5minutes pour vous permettre de bénéficier de tous les bienfaits des plantes.

mots-clés : Nez bouché
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.