“J’ai officiellement une spondylarthrite ankylosante depuis mes 23 ans. Cela faisait déjà plusieurs années que je sentais que je n’étais pas en forme sans pouvoir l’expliquer. Deux ans avant le diagnostic, je me suis réveillée un matin sans pouvoir marcher. J’ai subi de nombreux examens qui n’étaient pas vraiment concluants. Finalement, à force de chercher, les médecins ont fini par trouver ce qu’il n’allait pas…”

Spondylarthrite ankylosante : un diagnostic difficile à accepter

“Pour être franche, le diagnostic de la spondylarthrite ankylosante je m’y attendais car j’avais fait beaucoup de recherches sur Internet et le nom de la maladie revenait souvent quand j’évoquais mes différents symptômes. J’ai tout de même ressenti beaucoup de peur et ça été compliqué d’accepter la maladie car j’avais conscience que je ne pourrais plus faire ce que je voulais, et notamment, continuer ma passion pour la moto cross. Je ne roule plus autant qu’avant car cela me fatigue beaucoup. On s’adapte sans s’adapter car on a pas vraiment le choix. Petit à petit, en s’écoutant on arrive à trouver un certain équilibre quand même.”

Handicap invisible : difficile à expliquer à l’entourage

“Je ne parle pas beaucoup de ma maladie à mon entourage. C’est compliqué d’expliquer ce que j’ai car c’est un handicap invisible. En plus, j’ai 27 ans alors c’est encore moins compréhensible pour les gens que je me sente trop fatiguée pour faire telle ou telle chose. Je me suis rapprochée de l’Association Courir Contre la Spondylarthrite et cela m’a beaucoup aidé. Le handicap invisible c’est un sujet particulier, j’avais envie d’en parler et de faire quelque chose qui me permette de parler de la spondylarthrite ankylosante. Je me suis laissée tenter par le Trophée Roses des Sables, ce type de projet me passionne !”

Spondylarthrite et Trophée Roses des Sables

“J’avais oublié ce que c’était d’être portée par un tel projet ! Je pratique la moto depuis de très nombreuses années alors je me suis dit pourquoi ne pas essayer, avec le bon traitement, ça devrait aller ! C’est une belle revanche personnelle pour moi de participer au Trophée Roses des Sables car il y a peu d'équipage solo en moto. Ce projet me booste au quotidien et je me dis que tout vient à point à qui sait attendre. Être positive et patiente, ça finit par payer. “

Pour en savoir plus sur le projet de Laura :

https://lkadventure152.wixsite.com/lkadventure

https://www.leetchi.com/c/objectif-trophee-roses-des-sables-lk-adventure

> Echangez avec un expert mutuelle et obtenez des devis personnalisés

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.