Si les réseaux sociaux ont baptisé les cuisses qui se touchent, “cuisses de sirène”, en période estivale les femmes (et les hommes) qui en souffrent sont loin de penser à cette appellation glamour. Irritations, brûlures, gêne… Découvrez les conseils de quatre internautes de Medisite pour éviter les désagréments causés par le frottement des cuisses.

Talc, vaseline, shorty… Les conseils pour éviter le frottement des cuisses

Les conseils d'Eléonore

Eléonore nous confie : “J'ai certes un peu moins ce problème depuis que j'ai perdu quelques kilos, mais cela reste tout de même présent : je n'ai pas de "thigh gap", ma morphologie est ainsi et je n'y vois aucun souci, sauf... quand l'été arrive et que cela crée un léger inconfort à cause du frottement des cuisses "à nu".

J'ai donc quelques astuces pour éviter que cela ne gâche complètement mes vacances :

  • J'évite de me baigner dans la mer : avec le sel, le phénomène s'aggrave et le frottement crée des irritations particulièrement désagréables voire des plaies...
  • Je mets du talc (ou de la vaseline) sur la zone : c'est une astuce à court terme, mais ça peut dépanner !
  • Pour soulager les irritations : de la biafine ou de la crème riche et porter des vêtements amples et confortables ;
  • Parfois, j'ai aussi remarqué que rajouter de la crème solaire sur les irritations picote et démange encore davantage, je ne parle même pas des coups de soleil... Donc, en général, je protège cette zone avec du tissu ou évite de l'exposer trop au soleil ;
  • Si j'ai prévu de marcher longtemps, pour aller à la plage ou visiter un lieu, je privilégie le short long ou le jean. Si je veux vraiment mettre une robe, j'enfile un shorty en dessous.”

Les conseils de Sarah

Pour Sarah, “l'été est une période redoutée pour mes cuisses. Chaque année le frottement m'oblige à porter des petits shorts panties savamment cachés sous mes robes. Et j'ai définitivement renoncé aux mini-shorts sous peine de me retrouver incapable de marcher avec des blessures sur chaque cuisse. Je pense que c'est une question de morphologie. Même quand je pesais 60 kilos, le haut de mes cuisses frottait et je me suis déjà retrouvée à me confectionner une "couche" de fortune en remontant ma robe tellement la douleur m'empêchait de marcher. Bien sûr en prenant du poids cela s'empire et la zone de frottement augmente. Il existe désormais des solutions comme la marque de shorties "Cuissoh" ou la crème isolante Uriage Bariéderm qui permet d'empêcher le frottement et d'éviter que la transpiration ne crée une douleur. Cela paraît anecdotique mais quand on rentre de la plage, mettre un short sous sa robe n'est pas ce qu'il y a de plus glamour. Avec le body positive désormais on est dans l'acceptation.”

Les conseils de Thibaut

Si le sujet est fortement féminisé, le frottement des cuisses touche aussi les hommes. Thibaut a accepté de témoigner et de donner quelques conseils : “Ce phénomène est effectivement plus présent l’été mais je n’en souffre pas à chaque fois que je marche. En prévention, j’applique une crème anti-frottement et si je n’en trouve pas je prends de la vaseline que j’achète dans les magasins de sport. Parfois, je me dis ‘tant pis pour la douleur’ et je dois alors supporter l’irritation. Pour soulager l’échauffement, je prends une douche fraîche et j’applique de la crème hydratante sur la zone échauffée.”

Les conseils de Camille

"Etant grosse, j'ai depuis toute petite le problème des cuisses qui se frottent, et cela me crée des irritations voire des bleus et des saignements. Pour prévenir cela, j'ai toujours dans mon sac la crème Bariéderm d'Uriage, mais j'ai beaucoup d'amies qui m'ont également conseillé une crème que l'on peut trouver chez Décathlon. Quand je suis en jupe ou en robe, je l'applique deux fois par jour, le matin et le midi.

Quand j'étais adolescente, j'utilisais du déodorant car j'avais vu sur Internet qu'en vaporiser sur les cuisses empêchait les frottements mais j'ai vite abandonné car cela ne s'est pas avéré efficace du tout.

Depuis quelque temps, j'ai investi dans plusieurs cyclistes également, que je mets chaque fois que je mets une robe.

J'ai le même problème quand je porte des shorts, notamment en jean, car mes cuisses "débordent" et le tissu lacère mes cuisses ce qui provoque là encore des saignements voire des bleus. Idem quand mes jeans se trouent entre les jambes, la peau ressort et c'est une mauvaise journée assurée ! Là, je ne peux pas y faire grand chose en prévention mais quand je rentre chez moi, j'apaise les frottements avec de l'aloe vera car cela me rafraîchit et m'aide à cicatriser. Pour éviter que cela ne me fasse mal dans la nuit, notamment avec le frottement des draps, je dors généralement avec un coussin entre les deux cuisses pour les séparer."

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.