Toux grasse après une grippe : un risque d'infection pulmonaire ?

Les symptômes de la grippe sont multiples et l'on observe fréquemment une toux sèche irritative pendant toute la durée de la maladie. Si celle-ci persiste plusieurs semaines et devient grasse, on peut craindre une surinfection pulmonaire d'origine bactérienne.

Publicité
Publicité

5415511-inline-500x375.jpg© Istock

Combien de temps peut durer la toux liée à la grippe ?

Au cours de l'état grippal, une toux sèche apparaît constamment. La grippe dure entre 7 et 10 jours mais la toux et la fatigue peuvent persister plus longtemps, parfois jusqu'à 3 semaines voire un mois. La toux est plutôt d'allure irritative donc sèche et n'est pas accompagnée d'autres symptômes. Si celle-ci devient grasse, productive, à l'origine de l'émission de glaires et qu'elle est, de surcroît, accompagnée d'une fièvre persistante, il faut craindre une surinfection bronchique ou pulmonaire.

Publicité

Que faut-il faire face à une toux grasse qui dure après une grippe ?

Lorsque la toux persiste après la grippe et qu'elle devient productive, il est préférable de consulter son médecin traitant car elle peut être le signe d'une surinfection bronchique ou pulmonaire, qui est l'une des complications les plus fréquentes de la grippe. Un traitement antibiotique peut être nécessaire, surtout si la fièvre et l'altération de l'état général persistent. Parfois, une radiographie pulmonaire, voire une hospitalisation, s'avère indispensable. Une toux grasse persistante pendant plusieurs semaines après une grippe ne doit pas être prise à la légère, surtout chez les sujets à risque.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés