Sommaire

La rampe d’escalier

Le virus de la grippe tout comme les virus para-grippaux sont sensibles à la dessiccation (opération consistant à éliminer l'eau de l'air).

La surface la plus favorable à la persistance et à la transmission interpersonnelle des particules virales est selon le Dr Stéphane Gayet, médecin généraliste, "une surface lisse tout en étant un peu irrégulière".

C’est le cas soit de surfaces fragiles facilement érodables, soit de surfaces naturellement un peu irrégulières, telles que les rampes d’escaliers en bois de tous types par exemple. Toutes les mains plus ou moins propres glissent sur sa surface et sont donc contaminées en permanence."

A savoir : Une surface parfaitement lisse et dure ne permet pas une persistance durable des particules virales qui vont se dessécher du fait des courants d’air et ainsi s'inactiver en une heure ou deux heures.

Une surface au contraire poreuse favorise la persistance des particules virales, mais pas leur transmission. Car un contact furtif avec une main ne suffira pas à en récolter suffisamment.

La télécommande qu'on ne nettoie jamais

La télécommande est utilisée très fréquemment voire quotidiennement et n’est jamais nettoyée. "C’est entre les fentes et les contours des boutons que l’on peut retrouver un maximum de bactéries en tout genre", rapporte notre médecin généraliste.

La transmission se fait alors directement au contact des doigts. Il est donc préférable de la nettoyer une fois par semaine, surtout si une personne malade l'a manipulée.

Sources

Remerciements au Dr Stéphane Gayet, médecin des hôpitaux et universitaire de la ville de Strasbourg

Vidéo : Top 3 des réflexes anti-symptômes grippaux

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.