Les jeans skinny et l’épilation du maillot, dangereux pour votre sexualité

Publié le 16 Mai 2019 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
Avis aux adeptes du jean skinny et de l’épilation intégrale. Ces pratiques auraient un impact sur votre sexualité, en favorisant la vulvodynie. Il s’agit d’un syndrome de douleur vulvaire chronique.
Publicité

Les jeans skinny et l’épilation du maillot, dangereux pour votre sexualité© Istock

Des pratiques courantes pour de nombreuses femmes, malheureusement loin d’être inoffensives. S’épiler le maillot et arborer un jean skinny (moulant) pourrait nuire à votre sexualité. D’après les résultats des recherches menées par des scientifiques issus de l’Ecole de santé publique de Boston et de l’Université du Minnesota, ces habitudes favoriseraient la survenue de la vulvodynie. Caractérisée par un inconfort, cette pathologie implique une sensation de brûlure intense au niveau des parties génitales.

Publicité
Publicité

« Nous avons voulu examiner si des comportements hygiéniques étaient associés à l’apparition de la vulvodynie », précisent les chercheurs. Il semblerait que oui. Le port d’un jean ou pantalon moulant ainsi que l’épilation de la région pubienne sont associés à un risque accru de développer cette infection.

L’épilation provoque des inflammations sur cette zone sensible

« Nous avons étudié les comportements d’hygiène », expliquent les chercheurs. Ils englobent le port de vêtements de moulants, l’épilation du maillot, mais aussi les soins de toilette intime. Les scientifiques se sont penchés sur les habitudes de 23 femmes, toutes diagnostiquées par des douleurs vulvaires, et sur celles de 221 autres femmes sans problème apparent. Leur hygiène intime et leurs pratiques ont été passées au peigne fin et comparées.

Les résultats parlent d’eux même : les femmes portant des jeans moulants plus de trois fois par semaine avaient deux fois plus de risques de souffrir de vulvodynie. En parallèle, les adeptes de l’épilation intégrale avaient aussi plus de risques de développer cette infection.

Publicité

« Les micros abrasions causés sur la peau en cas d’épilation du maillot provoquent des inflammations au niveau de cette zone sensible, ajoute l’un des auteurs de la recherche. En outre, le port des jeans ou de sous-vêtements trop serrés sont des causes d’infections intimes qui ont déjà été officiellement reconnues ».

La vulvodynie : des douleurs ingérables durant les rapports

On estime que 2 millions de femmes pourraient être concernées. La vulvodynie est une maladie chronique qui provoque des douleurs à la vulve, soit à l’entrée du vagin, ou au niveau du clitoris. Ces brûlures se déclenchent pendant les rapports intimes. C’est donc lorsqu’une femme devient sexuellement active qu’elle s’aperçoit qu’il y a anomalie. Certaines femmes peuvent développer la vulvodynie après la ménopause. Un bon diagnostic facilite la prise en charge.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X