Perte blanche liquide avant les règles : est-ce normal ?

Publié le 06 Décembre 2018 par La Rédaction Médisite
Constater une perte blanche liquide avant les règles n’est pas forcément inquiétant. Tout dépend de l’aspect des pertes (pertes liquides ou épaisses, couleur), de leur odeur et de l’existence éventuelle d’autres symptômes. Comment s’explique une perte blanche ? Quand une perte blanche devient-elle anormale ?
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Perte blanche liquide : un phénomène naturel de nettoyage du vagin

Constater des pertes blanches avant les règles ne doit pas forcément inquiéter la femme. En effet, s’il s’agit de pertes inodores, qui ne provoquent ni brûlures ni démangeaisons, qui sont lisses, alors il s’agit tout simplement du phénomène d’autonettoyage du vagin. En effet, quand le vagin sécrète ces pertes blanches, il permet aux cellules mortes d’être évacuées dans le liquide vaginal. Le vagin est ainsi maintenu propre, hydraté, lubrifié, et la flore vaginale est préservée. Les pertes vaginales blanches liquides sont de surcroît un signe de fertilité et de proximité des règles.

Publicité
Publicité

Perte blanche anormale : quand consulter ?

Quand les pertes blanches vaginales ont un caractère anormal, elles s’accompagnent d’une odeur de poisson, de démangeaisons ou de brûlures, de rougeurs à l’entrée du vagin, d’un aspect de lait caillé ou mousseux, d’une sécrétion anormalement abondante et d’une coloration inhabituelle (verdâtre ou jaunâtre). On peut alors suspecter diverses causes. Un déséquilibre de la flore vaginale ayant entraîné la prolifération de certains germes sans que ce soit l’expression d’un manque d’hygiène intime, la présence d’une mycose de type Candida albicans, ou une maladie sexuellement transmissible (chlamydia, gonocoque). Dans ces cas, il est nécessaire de consulter son médecin, lequel adaptera le traitement à la cause.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X